Pôle Petite Enfance - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Mars
 
ENFANCE

Le Pôle Petite Enfance sera opérationnel à l’été 2018

 
La crèche « L’île aux enfants »  aura prochainement vécu. Le Pôle Petite Enfance va permettre de redimensionner l’offre pour les familles dont les enfants sont actuellement en liste d’attente.
 
Le projet de création du Pôle Petite Enfance coûtera environ 1.4 million d’Euros « Subventionné à plus de 70% » s’empresse de commenter Michel Mourot avant d’ajouter avec vigueur « Si je ne suis pas subventionné, je ne fais pas ! ». Un projet qui a vu le jour suite à un constat clair : la liste d’attente à la crèche « l’île aux enfants » est importante et à tendance à s’agrandir. La nouvelle structure aura donc pour premier objectif d’augmenter sensiblement la capacité d’accueil afin de satisfaire à la demande des familles, tout en conservant l’amplitude d’accueil qui convient bien aux parents qui travaillent.
 
Le second objectif est de mettre en place un bâtiment adapté et fonctionnel. «La crèche était prévue initialement sans sous-sol. Il en existe aujourd’hui un, creusé « à la taupe, à la petit cuillère » qui n’est pas fonctionnel « explique le maire « De plus, la toiture de la véranda donne des signes de faiblesse et, en certaines circonstances, nous avons déplacé les repas des enfants dans la salle du conseil municipal afin de ne pas courir un risque d’accident. Enfin, la proximité immédiate de maisons d’habitation ne permet pas de gérer l’extension de la structure ».
 
Vers une intercommunalité partielle.

Plusieurs réunions avec la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) ont donc eu lieu afin de mûrir le projet qui a donc débouché sur des éléments concrets, notamment sur l’octroi du permis de construire en décembre dernier. La nouvelle structure, qui s’appellera donc Pôle Petite Enfance, sera créée à proximité immédiate de l’école maternelle Jules Ferry, rue du Gros Clos « Un emplacement qui ne manquera pas de satisfaire les parents dont les enfants fréquentent cette école » commente le premier magistrat. Le bâtiment, construit initialement pour loger des enseignants, mais vide depuis des années (mais qui doit continuer à être tempéré) va être détruit afin de laisser place à une partie du nouvel équipement. Cette partie permettra d’y installer les locaux techniques et administratifs, ainsi qu’une soixantaine de places en périscolaire. Une grande aile sera construite, qui va grignoter de l’espace dans la cour de l’école maternelle. Cette aile de 26 mètres de longueur sur 17 de largeur intégrera  les chambres, une vaste salle cocoon, une salle de change, une salle psychomotricité, un petit salon, une salle de musique, un bureau et quelques pièces techniques.
Entre les deux bâtiments, 2 aires de jeux seront mises en place : une extérieure et une intérieure.  « Ces nouveaux locaux, même s’ils n’auront pas officiellement la qualification BBC (Bâtiment Basse Consommation), pour des raisons de complications administratives, le seront quand même » détaille Michel Mourot avant d’ajouter avec un sourire « On pourra se chauffer avec une allumette ! ».
Du côté fonctionnement, l’équipe en place n’évoluera pas. « La réglementation oblige à avoir 2 personnels, même lorsqu’il ne reste qu’un enfant, ce qui arrive de temps à autre » raconte le maire « Désormais, ces 2 personnes auront des effectifs autres ! » avant d’aborder un autre aspect «Les effectifs actuels de la crèche sont constitués à 57% de familles du Thillot, les autres 47% étant issues des communes environnantes, y compris Haute-Saône ». Une réflexion-négociation est donc en cours afin de gérer cette nouvelle structure en intercommunalité partielle.
Retourner au contenu | Retourner au menu