2019_01_14 Gilets Jaunes et commerce local 2 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Gilets Jaunes et commerce local 2

Depuis le 17 novembre, date du début du mouvement des Gilets Jaunes, on a entendu tout et son contraire concernant l’impact de ce conflit sur le commerce local. Rencontre avec des commerçants qui ont accepté de communiquer sur le sujet. Certains ne l’ont pas souhaité. C’est leur droit le plus strict. Aujourd’hui : Cédric Grosjean, de Pulsat.
« Lors du premier jour du mouvement des Gilets Jaunes, le 17 novembre, l’activité a été catastrophique : -90% par rapport à un samedi normal » confie dans un premier temps le « boss » du magasin Pulsat « Par contre, nous avons constaté que les achats ont été décalés et, globalement, nous avons enregistré un mois de décembre correct ». Pour Cédric Grosjean, le principal problème réside ailleurs : « De nombreux achats se font via internet. Ces achats, sont à l’origine de l’appauvrissement du pays puisque de grandes sociétés comme Amazon ont mis en place des pratiques d’évasion fiscale, c’est-à-dire tout faire pour ne payer leurs impôts en France. Ces pratiques des consommateurs sont de plus destructrices pour le commerce local». Et, si Cédric Grosjean n’aborde pas d’autres sujets, que dire également des pratiques de gestion désastreuses pratiquées par cette entreprise, proches de l’humiliation) et ces tonnes de livres et autres produits passées à la broyeuse, un non-sens écologique.
Par ailleurs, Cédric Grosjean tient à ajouter : « De nombreux achat sont faits sur internet, sans que les consommateurs comparent forcément  les tarifs avec ceux des commerces de proximité. La connotation petit magasin = magasin trop cher n’est plus d’actualité, car les commerçants ne sont pas dupes. S’ils veulent des ventes, ils doivent être placés sur des prix en adéquation avec le marché actuel ! »  Et de poursuivre : «  Il faut savoir comparer ce qui est comparable. Dans l’entreprise, nous sommes attentifs au respect de notre personnel. Nous payons bien évidemment toutes les taxes et impôts. De plus, nous mettons à disposition de nos clients des services locaux de proximité comme la livraison, la certitude que nos produits sont livrés en bon état et qu’en cas de problème, nous savons intervenir rapidement. Enfin, nous avons à gérer la mise en déchèterie des appareils hors service ».
    
En savoir plus
A suivre
Note : si des commerçants souhaitent intervenir dans cette série de témoignages, qu’ils prennent contact. Je n’hésiterai pas à aller à leur rencontre.
Retourner au contenu