2019_02_12 Bilan 2018 pompiers - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
    
LE THILLOT

Les pompiers fêteront leur 150ème anniversaire le 7 juillet

A l’occasion de traditionnelle réunion de bilan de l’année écoulée, Philippe Antoine a annoncé une journée portes-ouvertes pour célébrer le siècle et demi du corps local.
Dimanche 7 juillet prochain, les sapeurs-pompiers ouvriront en grand les portes de leur caserne. Une opération qui sera bien évidemment ouverte au grand public qui, en cette circonstance, pourra bien évidemment visiter les locaux, poser des questions à des soldats du feu qui seront mobilisés pour assurer le bon fonctionnement de cette célébration mais aussi se pencher sur le passé des pompiers locaux dont le chef de corps a annoncé que des archives seront ressorties, qui viendront compléter la collection de documents déjà présents et encadrés ornant les murs du grand couloir de la caserne.
Cette réunion de bilan était également l’occasion pour l’Adj.C Antoine de détailler de nombreux chiffres (voir ci-dessous), tant au niveau national, départemental et local tout en assurant des commentaires nécessairement pertinents. « L’activité du CIS du Thillot est en hausse sur l’année 2018, tout comme c’est le cas au niveau départemental et national ».
Le chef de corps ne manquait pas de passer en revue les faits marquants de l’année passée : le départ de Claude Schlienger qu’il a une nouvelle fois remercié (remerciements ponctués par des applaudissements), la participation de pompiers du Thillot à la journée nationale de 15 juin avec défilé à proximité de l’Arc de Triomphe. Des pompiers qui ont également répondu présents sur des mobilisations plus « légères » comme la Foire aux Beignets, les jeudis en fête ou les cérémonies patriotiques.
Côté sports, il a salué les « perfs » de Marion Huc aux niveaux régional et national et la participation de Coralie Arnould au cross national de Moizans.
Le temps de passer en revue le carnet mondain, soulignant le décès de quatre « anciens », de demander une minute de recueillement en mémoire des quatre soldats du feu décédés en mission depuis le début de l’année et le chef de corps concluait sur un « Bon courage pour 2019 ! ».
S’adapter au changement climatique
Dominique Peduzzi, coiffé de sa casquette de président du SDIS axé son propos sur les conséquences du changement climatique. « Le front des feux de forêts remonte vers le Nord d’une vingtaine de kilomètres tous les ans. L’année dernière, les feux de forêt les plus important ont eu pour cadre… le Jura !Nous devons donc nous préparer pour mettre en œuvre les moyens de lutter contre ces feux qui arriveront chez nous dans quelques années » Et siles techniques de feux de forêts sont désormais efficaces, mises au point par les pompiers du Sud de la France, ces derniers ont d’autres craintes, plus sévères. Dominique Peduzzi évoquait ainsi d’autres fronts liés au changement climatique : les grosses précipitations de pluie ou de neige, ainsi que la chaleur et la sécheresse. Il concluait sur les besoins permanents de recrutement des pompiers. « C’est facile de construire des casernes ou acheter du matériel. Ça l’est moins pour créer des vocations pour venir renforcer les effectifs ».
    
Protection du statut des pompiers volontaires
Après avoir fait remarquer et féliciter les 25% de femmes présentes au Thillot – contre 16% au niveau national - Christophe Naegelen revenait sur son intervention au niveau national pour s’opposer à une directive européenne menaçante pour le statut des sapeurs-pompiers volontaires de France.
A l’invitation du chef de corps, il restait à passer au vin d’honneur pour clôturer cette rencontre.
Des chiffres…
Au niveau national : 195 800 sapeurs-pompiers qui ont effectué une intervention toutes les 6.8 secondes
Au niveau départemental : 30 456 interventions, soit une toutes les 17 minutes (+20% par rapport à l’année 2017)
Au niveau CIS du Thillot :
- 52 personnels dont 13 femmes
- 824 interventions en 2018 (contre 662 en 2017), dont 523 aides à la personne, 44 accidents de la circulation, 54 incendies et 183 divers.
- 1h45 : durée moyenne des interventions
- Interventions par commune : 349 au Thillot (contre 279 en 2017), 107 à Ramonchamp (contre 104 en 2017), 133 à Fresse (contre 93 en 2017), 96 au Ménil (contre 58 en 2017). Les 139 autres interventions concernent les secteurs de Rupt et Cornimont-Saulxures.
- Les grosses interventions ont été concentrées en début d’année avec la tempête Eleanore et les crues qui ont suivi.
- Formations : 88 stages ont été effectués par 25 sapeurs-pompiers, consommant 1352 heures.
- Manœuvres : 3 ont été effectuées à VT2i, à la Jurassienne à Bussang et au GAEC de la Demanville à Rupt.
- JSP : 5 Jeunes Sapeurs-Pompiers sont actuellement en formation, qui suivent leur cursus en relation avec les JSP de la vallée de la Moselotte. Au niveau départemental, un camp d’été doit réunir une centaine de JSP pour une formation qui doit leur permettre d’intégrer les rangs des opérationnels.
Diplômes
Des diplômes ont été remis par Philippe Antoine, Denis Sontot et Gilles Grosjean à Rigis Thomesse, Jean-Christophe Clément, François Bazin, Sébastien Neff, Jonathan Dessein, Jean-Philippe François, Damien Milliot, Alain Faivre, Benoit Gérardin, Florian Neveu, Stéphane Didier, Florian Gillet, Yléan Molard, Kévin Pierrat, Yann Noyé, Andréa Alves, Eddy Hernandez et Marie-Christine Lambert.
Retourner au contenu