2019_02_28 Rando HMSN - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
BUSSANG

La Rando HMSN fait le plein
Quatre-vingt litres de soupe de légumes acheté au GEAC de Saulx, patiemment épluchés, cuits et moulinés, accompagnés de quarante kilos de pommes de terre et soixante-quinze saucisses, brioche au dessert : c’était le menu proposé au Chalet Luc Colin aux quelques 200 personnes ayant répondu à l’invitation du Haute Moselle Ski Nordique. « Nous avons dû refuser du monde… » témoigne Karine tout en remuant la grande marmite de soupe. Mais avant de passer à table, il y avait de quoi s’ouvrir l’appétit avec une balade en raquette du côté de Rochelotte et de la Kinsmus . Une randonnée en toute décontraction avec une pause gourmande au chalet de Forgoutte où Michel, Jérôme et Dominique servaient des tranches de lard grillé, vin chaud et jus de pomme pour les enfants. De retour au chalet, chacun a pu passer une superbe soirée au cours de laquelle « Popol » a assuré l’ambiance, accompagné de sa fidèle guitare.
Préalablement, Arnaud Henocq prenait le temps d’évoquer la bonne santé du club : « Nous avons eu cette année un bon recrutement, avec 7 jeunes qui ont pris leur licence qui portent l’effectif global à environ 25 jeunes qui sont assidus aux entrainements, puisque nous en avons en moyenne 16 par séance ». Des propos enthousiastes complétés par Martial Eve, occupé dans les garages à l’équipement des randonneurs : « Nous sommes dans le plaisir, tant au niveau de l’encadrement que chez les jeunes. Les résultats ne sont donc pas prioritaires ». Une dimension de plaisir qui prend parfois des sentiers aussi étonnants que sympathiques : « Lors d’une séance d’entrainement au Ballon d’Alsace, nous avons invité des touristes à une séance de tir » raconte Martial avec un large sourire « Une superbe rencontre ! ». C’est également dans cet esprit que le club s’est rapproché du kayak d’Epinal pour des rencontres particulièrement riches qui permettent la pratique croisée des disciplines. Stages et rencontres à la journée sont ainsi au menu. « Une démarche qui, pour les kayakistes spinaliens répond aux objectifs de leur fédération qui souhaite encourager la pratique du ski de fond. Ces rencontres nous permettent de plus de bénéficier de l’expérience des caïds du club qui brillent au niveau international ».
Retourner au contenu