2019_03_05 Théâtre Le Ménil - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE MENIL

Théâtre : un grand moment de détente, sauf pour les zygomatiques !

Samedi, la troupe chère à Martine Théaude présentait la première de « Amour et gueule de bois » figurant au menu de cette année. Rires garantis !
« La générale s’est bien passée, donc ce soir ça devrait aller ! » la présidente était confiante et décontractée en passant entre les mains de Virginie « maquilleuse en chef » des comédiens de la troupe guédonne. « La séance de maquillage est un grand moment de détente avant d’entrer en scène » confessait-t-elle en se laissant glisser dans le fauteuil moelleux installé face au miroir. Une assurance que ne partageait pas totalement Sophie qui avouait « J’ai une boule dans le ventre depuis ce matin… ».  Toujours est-il que l’ambiance était franchement rigolarde à quelques minutes des trois coups dans le local réservé au stockage du matériel de la troupe de théâtre tout en haut de la Familiale. Un lieu où s’entassent meubles, costumes, accessoires divers ainsi que les trois énormes cartons vidés de leur contenu : les coussins à ce moment déposés sur les chaises des spectateurs. Dame, on sait prendre soin des fesses du public !
Tout en effectuant les derniers préparatifs, mettant Marie-Madeleine la couturière sous  pression pour les dernières retouches aux costumes, on devisait librement. Sylvie évoquait dans de grands éclats de rires les farces traditionnelles des « dernières », comme ce lapin vivant déposé dans une marmite sensée contenir un lapin cuisiné ou encore cette souris enfermée dans une cafetière dont les efforts pour sortir faisaient vibrer le couvercle. « Cette année, il n’est pas impossible qu’ils remplacent l’eau par de la « blanche » ! » anticipait-elle en se marrant « Et Martine qui ne boit pas d’alcool ! ».
Les discussions étaient interrompues par l’arrivée d’un membre de l’équipe. « Ils arrivent ! ». « Ils », ce sont les spectateurs du jour, bien évidemment, dont l’arrivée une bonne demi-heure avant l’entrée en scène des comédiens déclenchait un « branlebas de combat » immédiat, chacun des membres de l’équipe qui venait de terminer le traditionnel repas en commun s’installant à son poste. Parmi les premiers à prendre leur poste, Emile et Thibaut, plan cartonné à la main, chargés de placer les visiteurs à leur place dans la salle.
Avec quelques minutes de retard, la salle s’obscurcissait et les projecteurs s’allumaient pour environ deux heures de spectacle, entrecoupé d’une pause entre les deux actes. Deux heures de détente, ponctué d’innombrables rires durant ce spectacle à la loufoquerie frivole…
Prochaines séances : samedis 9, 16, 23 et 30 mars à 20h30, dimanches 10 mars à 15h et vendredi 29 mars à 20h30.
Réservation auprès de Lydie Daguet au 03 29 25 82 03 de 18h à 21h30 les jours de semaine
Retourner au contenu