2019_03_13 Concert OK Chaos - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Mars
LE THILLOT

OK Chaos : le superbe soutien du public !
Au terme du concert de soutien à l’association OK Chaos qu’il préside, Guillaume Michalet, alias « Mitch » affichait une énorme banane, témoignant de son grande satisfaction. « Nous avions tablé sur 150 entrées et il y en a eu 263 ! » confiait-il radieux, avant d’ajouter en se marrant : « J’ai eu chaud : j’avais promis que si il y avait plus de 300 personnes, je me ferais tatouer le portrait de Mathieu Claude, notre secrétaire, sur le torse ! ».
Mieux encore : deux tarifs étaient proposés à l’entrée. Tarif normal à 6 Euros et tarif soutien à 8 Euros. « Quand on fait la moyenne du prix payé par spectateur, on est au-dessus du tarif soutien ! » ajoutait-il ravi.
De quoi redonner belle allure à la trésorerie de l’association qui était au plus bas depuis le concert des 20 ans de l’an dernier qui s’était soldé par un déficit important. Une situation compliquée qui avait déjà enregistré quelques soutiens comme celui de « Chez Narcisse » du Val d’Ajol qui avait mis la main au portefeuille pour faire un don, tout comme deux anciens groupes « Killjoy » et Dob » qui avaient mis fin à leur structure associative et qui ont refilé leur reliquat à OK Chaos, le tout venant compléter une subvention exceptionnelle de la mairie du Thillot.
« Les groupes présents ce soir ont également accepté de jouer le jeu de la solidarité en pratiquant des tarifs préférentiels » ajoutait le président. Quatre groupe qui ont, comme d’habitude, été soignés « aux p’tits oignons », notamment au moment du repas pris en charge par Michel qui leur a concocté un couscous maison. Une formalité pour le « chef », membre de l’association, qui a l’habitude de préparer plus de 400 repas dans le cadre de son travail et qui, samedi soir, en avait une quarantaine à servir aux musiciens et bénévoles de l’équipe.
« Mitch » pouvait donc réaffirmer avec force la poursuite de l’objectif de l’association : « Combattre la fracture territoriale et l'élitisme citadin, et que vive la musique alternative ! »
Retourner au contenu | Retourner au menu