2019_03_17 Ademat-H Banderoles - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Mars
HÔPITAL DE REMIREMONT

Un front commun du refus
    
Quarante-six banderoles vont être posées dans tout le secteur afin d’alerter les populations sur le danger que représente ce que les fonctionnaires de l’ARS (Agence Régionale de Santé) ont pompeusement nommé le contrat de performance. Un contrat dont la vision exclusivement comptable consiste à mettre à mal le système de soins au profit d’économies devant à terme atteindre 25 Millions d’Euros ! Pour Jean Pierrel et les très nombreux adhérents de l’ADEMAT-H, c’est tout simplement insupportable. Et ils le font savoir depuis trois ans maintenant en multipliant les actions. Parmi les choix prioritaires faits par l’association de défense figure en bonne place la sensibilisation de tous en vue de mettre en œuvre un front commun du refus.
Hier, une nouvelle étape a été franchie avec le déploiement symbolique devant l’hôpital de Remiremont de la première des 46 banderoles qui seront dispersés dans tous le secteur d’influence du centre hospitalier romarimontain.
A cette occasion, plus d’une centaine de personnes étaient rassemblées. Et si Christophe Naegelen était excusé (il est actuellement à l’étranger) ainsi qu’un certain nombre d’élus des vallées de la Moselle et de la Moselotte, l’ADEMAT-H a fait le plein des acteurs locaux et fait un énorme pas en direction de la constitution de cette union indispensable destinée à contrebalancer les intentions de ces hauts fonctionnaires totalement coupés des réalités de terrain. Dominique Peduzzi, président du PETR (
Pôle d’Equilibre Territorial et Rural) et de l’Association des Maires des Vosges, Christian Tarantola maire de Docelles représentant de l’Association des Maires Ruraux des Vosges, les représentants des trois comcom, des maires des adjoints et des conseillers municipaux des communes vosgiennes mais aussi de Haute Saône du Nord, des représentants de syndicats, des citoyens, des adhérents, des représentants du monde associatif, des professionnels de santé étaient ainsi présents pour cette rencontre hautement symbolique d’une lutte qui se veut unitaire. Un combat qui va d’ailleurs au-delà de la défense essentielle du service de soins, puisque d’autres militants avaient également rejoint ce rassemblement proposé par l’ADEMAT-H. Des Gilets Jaunes étaient en effet présents, ainsi que des militants de la marche pour le climat, tous unis pour défendre des valeurs aujourd’hui bafouées que sont le respect de la Terre, la justice sociale et la construction d’un bassin de vie cohérent.
Photos ADEMAT-H
Retourner au contenu | Retourner au menu