2019_03_26 Le Ménil escalade : Nina au sommet - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Mars
LE MENIL

Escalade : Nina tutoie les sommets !
« A la fin des cours, je n’ai qu’une idée : me mettre en tenue pour la séance du jour ! » : en une phrase, Nina Géhin résume cette activité à laquelle elle est totalement « accro ». Et il vaut mieux qu’il en soit ainsi, puisque cette passion est relative à l’escalade. Pur « produit » du club d’escalade cher à Patrick Desgranges, elle a d’année en année su prendre de la hauteur. « J’ai débuté il y a huit ans » précise-t-elle « J’avais alors sept ans. J’ai découvert l’escalade lors d’un forum des associations. J’ai essayé et ça m’a plu ». Une activité qui comble parfaitement le besoin qu’a la jeune guédonne de se dépenser physiquement. Adepte de la natation et de la danse avec la MJC, elle a donc ajouté une nouvelle corde à son arc avec la « grimpette », mais façon sportive. A tel point d’ailleurs qu’elle a choisi, une fois son cursus collégien terminé, de s’inscrire au lycée Pierre Mendès France d’Epinal où elle a choisi l’escalade en option, en complément de l’athlétisme. « Il fallait en choisir deux » explique-t-elle. Dans le cadre de ses études, ce sont ainsi six heures hebdomadaires qu’elle consacre à sa passion, complétant ses heures d’options avec celles passées aux côtés de ses camarades de la section montagne et sa présence aussi assidue que possible aux entrainements à la salle omnisports du Thillot.
« Quand je suis sur le mur, je ne pense plus à rien » confie-t-elle « C’est un grand vide dans ma tête qui me fait énormément de bien. J’aime également ce sentiment de liberté maitrisée face à la paroi. Il y a certes de nombreuses contraintes, mais également une grande liberté dans le choix des mouvements permettant son ascension ». Nina explique encore ce défi envers elle-même qui lui permet de se dépasser, de sortir de sa zone de confort, pour aller toujours plus loin.
Une pratique qui la fait bien évidemment passer face à de nombreux murs, qu’ils soient en salle ou en extérieur, même si elle avoue avoir une préférence pour les parcours en salle.
Après avoir passé des tests avec l’équipe d’encadrement du lycée d’Epinal, Nina a été sélectionnée pour représenter son « bahut » aux compétitions scolaires en équipe. Les épreuves départementales et régionales ayant été couronnées de succès, Nina et ses potes lycéens – Laon, Justin et Bleunwenn se sont qualifiés pour les championnats de France qui auront prochainement lieu à Rouen. « On y va avec sérénité pour découvrir, sans ambition particulière, mais… sait-on jamais ! » confie-t-elle avec un large sourire.
Retourner au contenu | Retourner au menu