2019_04_16 Yanis - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Yanis, une superbe leçon d’honnêteté
« Intègre, franc, qui obéit à un code moral refusant le mensonge, le calcul et l'hypocrisie dans ses relations sociales ». C’est en substance, la définition simple du mot « Honnête ». Une vertu essentielle (voir https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/honnete/). Et l’on se prend à rêver : et si tout le monde était honnête, y compris chez les plus hauts personnages de l’Etat… Mais ceci est une autre histoire !
Je voudrais juste vous raconter une petite histoire qui m’a touchée. Ce dernier vendredi, un petit groupe dont je faisais partie décide d’aller faire un petit pique-nique à la mi-journée au pied de Notre Dame de la Libération (La Vierge) sur les hauteurs immédiates du Thillot. Au terme de notre pause repas sur place nous repartons, sans que je me rende compte que j’oublie de reprendre mon appareil photo…
Ce n’est que le soir que je m’en rends compte, au moment de rallier la médiathèque pour le concert FMV. Les recherches dans l’appartement et dans la voiture ne donnant aucun résultat, je me rends au concert avec un autre appareil pendant qu’un groupe se rend à la Vierge pour récupérer l’objet oublié. L’information tombe quelque temps plus tard : rien !
Le lendemain, samedi, j’ai rendez-vous en mairie. Sans trop y croire, je pose la question à l’accueil. « Vous aurait-on ramené un appareil photo ? ». Julie prend quelques informations concernant le matériel recherché, se déplace vers l’arrière du bureau d’accueil et revient avec mon appareil photo. De plus, Julie a eu la présence d’esprit de demander ses coordonnées à la personne qui a rapporté mon matériel. J’appelle rapidement. Yanis El Mazioua répond d’une voix un peu timide, jusqu’à ce j’en vienne à l’appareil photo qu’il a trouvé et ramené à la mairie.  Je lui propose de le rencontrer rapidement pour lui remettre un petit cadeau. La rencontre se fait dimanche sur la place de la mairie. Yanis reçoit mon petit cadeau avec une certaine gêne, justifiant : « C’est normal d’avoir ramené l’appareil ! » avant de préciser : « On l’a trouvé pendant une balade VTT avec deux copains ». Un sport que le jeune lycéen – il a 16 ans et est en seconde à Malraux – affectionne, d’autant plus qu’il souhaite faire carrière dans un métier en liaison avec le sport. Il poursuit « Quand on a vu l’appareil, j’ai décidé de l’amener en mairie, l’endroit qui me paraissait le mieux adapté pour que son propriétaire vienne le rechercher » et de revenir à son propos initial « C’est normal ! ».
Il y a des « normalités » qui font particulièrement plaisir et constater qu'elles existent encore m’a procuré une joie aussi intense que celle qu’a générée la récupération de mon appareil photo.
Retourner au contenu