2019_04_19 AG Mynes et Rail - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Myne et Rail : la nuit de la Myne se précise
La nuit de la Myne, principale manifestation portée par l’association Myne et Rail, est programmée pour le samedi 18 mai prochain. Et si les animations proposées lors des éditions précédentes sont quasiment toutes renouvelées, des nouveautés seront également au menu de cet opus 2019. Le groupe de musique folk « La Gibernotte » sera chargé de mettre l’ambiance sur le site, tandis que Christophe Toussaint fera résonner son épinette et autres instruments dans une galerie. Un atelier de fabrication de tisanes sera installé ainsi qu’un campement de « forestaux », ces premiers bûcherons ayant peuplé la forêt de Haute Moselle, avec chevaux et chiens. Un programme d’ores et déjà bien riche qui sera peut-être renforcé avec la présence à confirmer de Francis Cuny, l’artiste sculpteur véternat et du Théâtre du Peuple. Côté gustatif, le repas du mineur change totalement de style. Soupe, pommes de terre, saucisse, tarte seront au menu, et Bruno Rota s’est proposé, en plus de ses fameuses tartines, de confectionner des galettes. Une soirée qui, tout comme les précédentes, s’annonce particulièrement sympathique et qui devrait voir l’implication des jeunes conscrits de la classe 2021.
Sur l’agenda 2019, « Myne et Rail » sera également présente à la Foire aux Beignets, au Forum des Associations, au défilé de St Nicolas et doit tenir une buvette le 11 juillet à l’occasion du passage du Tour de France.
A l’occasion de l’assemblée générale, Bernard Pierrel est revenu sur l’édition 2018 de la nuit de la Myne qui, malgré une météo peu favorable a attiré 443 personnes, le record restant à quelques 700 visiteurs lors de l’édition 2016, année de création de l’association. Le président a envoyé une pluie de remerciements à tous les acteurs de cette édition de l’an passé, dont beaucoup seront à nouveau de la fête cette année.
Autre thème important de cette assemblée générale : l’activité rail. Le projet de circuit ferroviaire avec des locomotives à vapeur modèle réduit souhaité du côté de l’ancienne halle de la gare n’a pas obtenu les faveurs de Jean-Claude Schultz. « Peu d’intérêt paysager, dénivelé important, circuit trop court, travaux importants… Apparemment, il a décidé de déporter son projet sur Fresse » expliquait Bernard Pierrel. « Au  niveau des travaux, c’est très possible, rapide et pas si onéreux » intervenait Jean-Marie Chivot avant que Sébastien George fasse remarquer : « Il va se priver du potentiel public important des Hautes Mynes et de possibité d’une exposition dans l’ancienne halle de la gare… ».
Le temps pour Jean-Luc Kremeur de présenter le bilan financier, pour Bruno Rota d’intégrer le conseil d’administration, pour Francis Panot, représentant de la commune de souligner « Le bel investissement de l’association pour la nuit de la Myne » et renouveler le soutien de la municipalité, et chacun était invité autour du pot de l’amitié.
Retourner au contenu