2019_04_28 CM Ramonchamp - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
RAMONCHAMP

Conseil Municipal : une « ouverture » pour l’ancienne filature

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) a constitué le plat de résistance au menu des édiles lors de la réunion de vendredi dernier.
    
L’un des points les plus importants de la séance du conseil municipal a permis de faire le point du PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui, une fois adopté « Pour la fin de l’année » commentait François Cunat, va définir la façon dont la commune va pouvoir se développer durant les quinze prochaines années en tenant compte de nombreux critères comme le maintien de la population,  le développement harmonieux, le soutien économique ou encore préservation du paysage et de la biodiversité. « Les contraintes étatiques sont nombreuses » témoignait le premier magistrat « Notamment en ce qui concerne les zones constructibles dont les surfaces vont être réduites à une quinzaine d’hectares de nouveaux terrains ». Michel Remy, qui a consacré beaucoup de temps et d’énergie à ce dossier précisait : « Il est question de 12 à 15 maisons par hectare ». Face aux administrations, le maire confiait « C’est une bataille continuelle ! Surtout face à la Chambre d’Agriculture. Il y aura des désaccords qui seront tranchés par la commission devant laquelle nous irons défendre notre point de vue, mais il sera difficile de contenter tout le monde et il y aura des grincements de dents… ».
Filature : « Ce dossier avance à la vitesse d’un escargot au galop » s’amusait le premier magistrat « Mais au bout du tunnel, il y a la lumière ». La mairie a reçu trois propositions de la part de l’EPFL chargé de la gestion des anciens bâtiments de la filature. « Aucune ne nous convient » expliquait le maire « D’autant que nous en avons une quatrième, puisque nous avons été contacté par une entreprise qui souhaite rester anonyme et qui demande à utiliser une grande partie du site dans une échéance de quatre ans. Cet engagement doit nous être confirmé d’ici la fin de l’année ».
Avant d’attaquer l’ordre du jour, François Cunat avait une pensée pour André Cadé qui vient de subir une lourde opération et lui a souhaité de rapidement retrouver une pleine santé. Il a également félicité Eddy Fréchin pour son élection à la tête de la Légion Vosgienne.
CCAS : une somme de 6500 Euros a été votée qui permettra notamment la prise en charge du Repas des Anciens.
SI des Eaux de Presles : Christian Louis a présenté la modification des statuts du Syndicat qui concerne la prise en charge de l’entretien des bornes d’incendie.
SIVU Musique : sur proposition de François Cunat, le conseil a rejeté la demande de sortie du SIVU de la commune de St Amé. Il en profité pour donner sa position quant à l’Ecole de Musique du Thillot : « Si on me laisse sortir du SIVU, je suis pleinement d’accord pour intégrer l’EMT, d’autant que c’est moins cher. Le président de la Comcom a initié des démarches à la préfecture afin de voir s’il existe une solution pour quitter le SIVU  En attendant, pas question de payer à deux endroits alors que l’enseignement musical est disponible dans la commune.».
Convention SDIS : à la demande de l’Adj.C Antoine, les élus ont accepté la signature d’une convention avec le SDIS afin que les enfants des sapeurs-pompiers puissent être pris en charge pendant le temps périscolaire lors des interventions.
Roche Jolie : André Demange a présenté le détail des finances de la Roche Jolie, dont l’exercice 2018 affiche un excédent de 9 158 Euros, permettant de gonfler les réserves à 34 020 Euros. Une somme qui ne sera pas de trop pour les importants travaux à venir de mise aux normes d’accessibilité, dont le montant est estimé à quelques 60 000 Euros.
Crédits aux écoles : Karine Beck a présenté des demandes de crédits pour les écoles. L’école élémentaire a ainsi besoin d’un nouvel ordinateur pour la directrice et d’une somme de 836.40 Euros pour l’achat de livres de lecture pour les CP. Par contre, l’adjointe s’est montrée intraitable concernant l’école maternelle : « L’inventaire n’est toujours pas fait » expliquait-elle « Donc stand-by ! ».
Divers : avant de lever la séance, François Cunat annonçait que la demande de subvention pour le système de vidéo protection avait été acceptée, que les travaux de desserte de la ZI vers VT2i débuteraient à l’automne, qu’une réflexion est en cours pour un contrat service civique orienté petite enfance et de la réception d’un courrier de remerciements de Magali Souvay suite à la gratification qu’elle a reçue après sa mention au Bac.
    
Les subventions aux associations
32 580 Euros : c’est le montant total des subventions attribuées aux associations sur proposition de Karine Beck. Des subventions qui ont été augmentées de 100 Euros pour les associations qui se sont mobilisées lors du nettoyage de printemps. « Il y aura en plus un coup de pouce en fin d’année pour les associations les plus engagées » précisait François Cunat « Nous allons les consulter afin de mettre en œuvre des activités les mercredis après-midi pour la prochaine année scolaire ».
Dans le « club des + 1000 Euros » figurent ainsi l’ASR (3000 Euros), le Tennis Club (1300 Euros), la Réminoise (1760 Euros) le Comité des Fêtes (4950 Euros), le Comité de Jumelage (5000 Euros), la Ramoncenaise Musicale (3100 Euros) et le GAS (4500 Euros).
Retourner au contenu