2019_05_25 Le Ménil réception Clémeny Noêl - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE MENIL

Réception de Clément : « Régale-toi, régale-nous ! »

Le jeune champion guédon a été salué avec ferveur ce matin au cours d’une cérémonie qui a rassemblé de nombreuses personnes à la Familiale de son village natal.
    
Arrivé sous un tonnerre d’applaudissements, preuve s’il en fallait du plaisir qu’il procure dans ses Vosges natales via ses superbes performances à l’échelle de la planète, Clément Noël a été célébré à sa juste valeur : celle d’un jeune champion plein d’avenir, jouissant d’ores et déjà d’une immense envergure qui éclaire une commune, un massif, un pays sur la scène mondiale.
Concentré et légèrement en retrait, le jeune champion a vécu le moment avec calme et sérénité. Une qualité qui, de toutes évidences, est à mettre à son actif de compétiteur ne laissant qu’une place maîtrisée à l’émotion. Une qualité qui fait également  partie intégrante de sa personnalité profonde. « C’est un bon garçon » témoignaient simplement Christophe et Laurence, ses parents, eux aussi installés légèrement en retrait et auxquels Robert Gegout a cependant rendu hommage pour leur engagement profond à l’US Ventron. « C’était un gamin très à l’écoute, observateur et assimilant vite » confiait Michel Mai, son ancien « instit » en CM1 « Il était très bon et montrait d’excellentes qualités lors de nos sorties ski de fond ».  Francis Mangel, entraineur à l’US Ventron se souvient de ce gamin très doué « Mais, à l’âge de ses débuts au club, on ne pouvait pas savoir qu’il serait exceptionnel ! ». Clément a aujourd’hui acquis de superbes lettres de noblesse qui font la fierté du club présidé par Catherine Biegalke qui avouait « Clément, avec son tempérament cool et attentif, est aujourd’hui  un modèle et une locomotive pour les gamins du club auxquels il met des étoiles plein les yeux, témoin Célestin, un jeune du club, qui va prochainement intégrer le pôle Espoirs ».
Venait le temps des discours, unanimement dithyrambiques, à commercer par celui de Jean-François Viry qui, après avoir rendu hommage à Aimé Chevrier, le grand-père de Clément « Qui accompagnait avec enthousiasme ses enfants et petits-enfants sur les pistes de FrèreJo », louait cet « Ambassadeur de notre région » qu’est devenu le jeune Guédon.  
    
« Une réussite plurielle »
De son côté, Jean-Claude Dousteyssier, le maire de Ventron, braquait les projecteurs en direction de François et Francis, les deux fidèles moniteurs du club aux mains desquels est passé Clément. L’US Ventron qui a connu la gloire du temps des sœurs Leduc, dont Anne-Marie a adressé un message à Clément, transmis par la voix de Catherine Biegalke « Mes respects et mes vives félicitations à la belle petite pépite ».
Quand à Robert Gegout, lui aussi parti s’installer dans les Alpes, il confiait sa sérénité : « Je savais qu’il allait réussir ! ». Christophe Naegelen louait de son côté « La réussite d’un homme, d’une famille, d’un club, d’un milieu scolaire, de structures ayant permis l’éclosion du champion ». Une réussite « Plurielle » pour reprendre la terminologie de Jean-Marc Villemin, le président du Comité Régional du Massif qui, après avoir remercié tous les acteurs de cette réussite, se tournait vers Clément pour lui lancer « Régale-toi, régale-nous ! ».
Le temps pour Catherine Louis et Sylvie D’Alguerre de féliciter le skieur guédon « Dur comme le sapin, fort comme la mirabelle ! » commentait la conseillère régionale et Clément était invité à s’emparer du micro. Ne cachant pas son plaisir, l’enfant prodige lançait : « Merci pour votre soutien et votre mobilisation » avant de conclure rapidement par un « Je pense que vous en avez marre des discours » salué sans retenue par le public.
Jean-Marc Villemin s’emparait cependant une dernière fois du micro pour lancer un « Hip hip hip Hourra » relayé avec un immense  enthousiasme dans la salle.
Avant de passer au superbe vin d’honneur, le jeune champion s’est prêté avec  entrain à une longue séance de signature d’autographes réclamée par ses jeunes fans.
Retourner au contenu