2019_06_25 Le Thillot fête de la musique - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Juin
LE THILLOT

Fête de la Musique : un excellent cru 2019 !
Michel Villaume et tous les membres d’Anim’Thillot poussaient un grand « ouf » de soulagement. Il en était d’ailleurs de même du côté d’OK Chaos : l’orage de fin d’après-midi s’était bien dissipé et c’est une soirée sereine qui s’annonçait pour cette édition 2019 de la Fête de la Musique, même si un acteur de cette soirée a préféré renoncer de peur de mettre à mal son matériel.
Il en est cependant resté bien assez pour faire de cette soirée une pleine réussite. Et le public ne s’y est pas trompé, déambulant dans les rues du centre-ville jusqu’à une heure avancée de la nuit, cohabitant très pacifiquement avec les véhicules ralentis empruntant la RN66 en cette soirée festive. Une déambulation qui a permis de visiter et apprécier de nombreuses sonorités. Des arcades où étaient installé le duo El Mira et ses chants accompagnés de deux guitares à la place de la mairie où OK Chaos a produit les prestations de 4 groupes au rock bien hard, les visiteurs-promeneurs ont pu s’arrêter et déguster les prestations des autres groupes.  
Aissate, chanteuse  infatigable militante de la cause des femmes avait choisi un répertoire privilégiant le contact avec les enfants qui ne se sont fait priés pour prendre des instruments divers et accompagner l’artiste. Du côté de chez Fat, le rock régnait en maître avec « La Légende de Johnny » qui ravi les fans de la star disparue et, de l’autre côté de la rue « les Bach Us » ont enchanté les amateurs de bon rock installé « chez Léon ». Enfin sur la place de la Mairie, ce sont donc quatre groupes qui se sont succédés, faisant le plein d’un public adepte des gros décibels d’un punk rock bien  hard.
La place du 8 mai était occupée par le groupe « Les Maudites Blouses » qu’Anim’Thillot avait déjà sollicité pour animer les feux d’artifice du 15 août, assurant une belle ambiance musicale à proximité de la buvette de l’association organisatrice et de celui des parents d’élèves APEI qui,  en ce jour de fermeture de la Boulangerie de la Place, avait été autorisé par préparer et vendre des gaufres et des crêpes.
Retourner au contenu | Retourner au menu