2019_07_01 Le Thillot CM2 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Juillet
LE THILLOT

Conseil municipal : révision des tarifs de la salle omnisports
Salle Maurice Schoenacker : les tarifs de location de la salle ont été modifiés afin de prendre en compte les heures passées par les services techniques pour préparer les manifestations. « Pour le gala de danse la MJC, l’estimation est d’environ 165 heures, soit un montant voisin de 7000 € » détaillait Michel Mourot. Le tarif est donc désormais pour les associations thillotines pour des manifestations à but non lucratif de 1200€ (avec gratuité pour les manifestations à caractère départemental ou exceptionnel pour Anim’Thillot, ainsi que les manifestations sportives exclusivement) avec une caution de 600€ et un tarif horaire de 26€/h en cas de non-respect des engagements.
Système de santé : le conseil a adopté à l’unanimité le long courrier (voir ici ce courrier) proposé par l’AMF (Association des Maires de France)
Tarifs périscolaire : Brigitte Jeanpierre a fait adopter les tarifs périscolaires pour l’année 2019-2020. Une formalité, vu qu’ils restent identiques à ceux de l’année passée. L’adjointe aux affaires scolaires évoquait également le cas « La première fois en plus de cinq ans » d’exclusion d’un enfant qualifié « d’ingérable ». après un trimestre de problèmes récurrents.
Aire de convivialité de Chaume : sollicitée par des particuliers, le conseil a validé la possibilité de louer l’aire de convivialité située à proximité de l’étang de Chaume au tarif de 50€, uniquement pour les déjeuners, sans musique et dans la quiétude.
Station de neutralisation : « Enfin, après neuf mois ! » s’exclamait Michel Mourot. L’attribution des marchés de la station de neutralisation ont été validés. Ces travaux seront divisés en deux tranches afin de doper le montant des subventions qui atteindront 47.5% du montant total. « J’espérais 70% » regrettait le maire « Mais l’Agence de l’Eau a décidé de se mettre en retrait… »
Réglementation : c’est l’histoire d’un plan paysage validé par la Comcom en 2016 qui a débouché sur plusieurs dossiers de demandes de rénovation pastorale. La réglementation ayant évolué, ces dossiers sont toujours en instance. Après de nouvelles réunions, les communes doivent à nouveau délibérer pour relancer la démarche qui concerne  le nettoyage de terrains pour une surface totale de 161.88 ha (sur les 930 ha identifiés), concernant 26 agriculteurs, répartis comme suit : 23.32 ha à Bussang, 13.45 ha à Ferdrupt, 45.38 ha à Fresse, 7.15 ha au Ménil, 8.48 ha à Ramonchamp, 3.65 ha à Rupt et 37.21 ha au Thillot. Questionnés sur le nettoyage intervenu à Chaillon, Jean-Marie Chivot et Michel Mourot précisaient qu’il s’agissait d’une initiative privée sur environ 4 ha de terrain communal qui feront l’objet d’un bail à ferme, pour lequel l’agriculteur a souhaité aller vite sans passer par les méandres administratifs. « Un exemple à suivre » commentait le maire « Cela permet de renouer avec les terrasses de Chailllon, nom que le lieu portait jadis».
Retourner au contenu | Retourner au menu