2019_07_08 CM Ramonchamp - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Juillet
RAMONCHAMP

Conseil municipal : la proposition de PLU adoptée
    
La proposition de PLU, Plan Local d’Urbanisme, a été adoptée vendredi soir en séance de conseil municipal. Point majeur de l’ordre du jour, il a été développé dans le détail par François Cunat, complété par les commentaires de Michel Remy. Cette proposition va donc désormais pouvoir partir vers les services de la Préfecture pour une validation… ou un rejet. « Les points de vue sont tellement différents selon les organismes ayant droit de regard sur ce projet » commentait le premier magistrat.
Rappelons que le PLU est un document administratif qui permet de définir avec un maximum de précision la façon dont la commune va pouvoir se développer sur les 10, voire les 15 prochaines années en tenant compte de différents objectifs dont les principaux sont le maintien, voire une légère augmentation démographique de la cité, la préservation des surfaces agricoles et la gestion pointue de la protection de l’environnement. « Si, pour les services de santé, il faut privilégier les constructions pavillonnaires en périphérie des zones urbanisées, les services de la Chambre d’Agriculture veulent, sur ces mêmes zones, privilégier les terres agricoles » confiait le maire pour illustrer les points de vue contradictoires  « La proposition que nous faisons ce soir est une synthèse qui se veut être à l’équilibre entre ces points de vue antagonistes ». Sans compter qu’il a de plus fallu se battre contre des informations administratives erronées : « Au départ, on nous avait comptabilisé 95 logements vacants. Après vérifications, nous sommes arrivés à 38 » précisait François Cunat pour illustrer par cet exemple parmi d’autre ce parcours du combattant qu’aura été ce dossier. Pour autant tout n’est pas arrêté. Au-delà de l’avis des différentes instances officielles qui peuvent rejeter certains aspects de la proposition de la commune, il restera à nommer un commissaire enquêteur, de lancer l’enquête publique en septembre  avant une adoption définitive « Probablement avant la fin de cette mandature, ce qui était mon objectif » précisait le maire.
Avant de passer au point suivant, Michel Remy en « remettait une couche » en évoquant le SCOT, Schéma de COhérence Territoriale, qui devrait rajouter une couche supplémentaire au déjà très fourni mille feuilles et dont le préfet semble avoir son idée avec un territoire de montagne unique rassemblant Remiremont… et St Dié !
    
On se demande où se trouve la cohérence dont il est question dans ce schéma… Le mot de conclusion reviendra à François Cunat : « Ce PLU est une sorte d’assurance vie pour la commune ».
Vente de terrain : Jean-Paul Sonet, dont le permis de construire vient d’être accepté, va devenir propriétaire de la dernière parcelle d’une surface de 662m2 du lotissement du Clos de Chaume qu’il va acquérir au tarif de 18€/m2. François Cunat évoquait le recours possible de voisins peut satisfaits de la vente de cette parcelle.
Tableau des effectifs : suite à des avancements, le tableau des effectifs va être modifié afin de prendre en compte ces évolutions de carrière concernant Eric Lambert, Reynald Dejoie et Patrick Demange aux services techniques, ainsi qu’Aude Colin et Estelle Fulvin à la petite enfance. Les modifications préparent également l’arrivée d’une personne dont le recrutement est en cours suite au départ d’Aurélie Belguise-Naegelen.
Créances éteintes : le conseil a donné son feu vert à l’abandon de plusieurs impayés. L’un d’entre eux, d’un montant d’environ 27 000 € concerne Mr Leserteur qui, en 2008 avait dû mettre la clé sous le tapis concernant son activité dans l’ancienne filature.
Jolies Mômes : la convention existant depuis 2003 avec la troupe animée par Louise Fetet est reconduite pour deux années. Des spectacles sont au menu de ces 2 ans, dont certains pourraient avoir pour cadre le nouveau kiosque, ainsi que la poursuite des ateliers qui ne seront plus encadrés par Pascale Vannson qui se retire.
Forêt : en écho à la commission qui venait de se terminer avant le conseil municipal, Michel Remy a proposé que les bois verts situés dans des parcelles attaquées par la sécheresse et les scolytes soient exploités. Le premier adjoint était assez pessimiste : « La forêt va mal, et cela va avoir des conséquences sur toute la filière bois pour 3 ou 4 ans ».
    
Divers : avant de clore la séance, François Cunat faisait un état des subventions reçues et des travaux en cours, et André Demange évoquait le planning bien rempli des réservations à la Roche Jolie.
Retourner au contenu | Retourner au menu