2019_07_13 Le Ménil Parapente - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE MENIL

L'ivresse de l'altitude...
Depuis le chalet des associations où l’équipe du « Ménil Vol Libre » s’affaire tranquillement à la préparation du repas, Martial Gehin a l’œil rivé sur la manche à air qui flotte au sommet de la Tête des Renards. En fin de matinée, il sourit : « C’est bon, on va pouvoir y aller ! ».
Le temps de charger matériel et passagers et le pick-up 4X4 s’ébranle dans chemin raviné par les pluies pour rejoindre le pied de l’aire de départ, dont les derniers mètres sont franchis à pied, sacs sur le dos.
Sur place, Christophe déploie son aile pour faire voler sa passagère du jour. Et devinez le prénom de cette passagère ? Aline… Ça ne s’invente pas (Et j’ai crié, crié… voir https://www.youtube.com/watch?v=-E_Hyn53acA) . Prenant mille précautions pour harnacher sa passagère, Christophe entretient la discussion avec elle. « C’est la première fois que tu voles ? ». Le temps pour Aline de répondre par l’affirmative et Christophe renchérit en se marrant « On est donc deux ! » tout lui confiant une petite caméra fixée au bout d’un manche télescopique.  De quoi fabriquer un superbe souvenir de ce moment. Tout est en place et Christophe lance le signal du départ : une petite course dans la pente et le biplace s’élève, emportant avec lui ses deux passagers.
Déjà, le président a préparé son matériel et attend son passager qui n’est autre que moi-même. Tout en m’aidant à me préparer, il garde un œil rivé sur la manche à air.
Le temps de commenter son dernier vol au départ du Drumont qui lui a permis de rejoindre la Chapelle des Vés ainsi que les super perfs de son fils Valentin et le vent reprend un peu de vigueur. « On y va ! » lance-t-il. Là encore, quelques pas de course dans la pente et l’aile s’envole instantanément dans le bruit caractéristique de la toile plastifiée qui se déplioe. Les pieds rasent le champ de fougère et puis… le silence. Juste un petit souffle d’air qui caresse la voile et déjà le paysage s’offre au regard sous un angle inhabituel, superbe. En dessous, les vaches sont minuscules, plus encore pour quelques membres de l’association qui quittent le préau du chalet des Associations pour saluer le duo qui passe au-dessus, et l’horizon offre une vue panoramique magnifique de la cité guédonne et bien au-delà : de quoi s’en mettre plein les yeux ! Déjà l’aire d’atterrissage est en approche. Martial manœuvre avec habileté et tout se passe en douceur pour rejoindre le « plancher des vaches ». Il reste à sortir du harnais, ramener la voile et la replier avec soin pour le prochain vol. Une opération que Christophe et Aline ont quasiment terminée.  A la question qui lui est posée concernant son vol, Aline est catégorique : « Génial, mais trop court ! ». Jean-Claude, son compagnon, promet : « On reviendra ».
De retour au chalet des associations, l’ambiance est passée à une autre fête puisqu’en ce jour, le président fêtait son anniversaire. Un an de plus, mais toujours jeune !
Retourner au contenu