2019_07_22 Ramonchamp scierie Duhoux - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Juillet
    
RAMONCHAMP

Le label « Valeur Parc Naturel Régional » pour la scierie Duhoux

La scierie ramoncenaise vient d’être reconnue dans le cercle des entreprises qui, à des lieux des dégâts causés par une mondialisation dévastatrice, prêche pour des valeurs profondes d’économie locale, de préservation de l’environnement et de bien-être de son personnel.
Après avoir pris le relais de Francis Duhoux à la tête de la scierie ramoncenaise il y a maintenant deux ans, Julien Pinot, tout en s’inscrivant dans la continuité des activités de l’entreprise, a cherché à la développer en explorant d’autres voies, notamment en enrichissant son catalogue avec de nouveaux produits finis comme le bois brossé ou vieilli « Des produits très en vogue pour tout ce qui concerne le bardage, tant en extérieur qu’en intérieur » commente le boss de la scierie qui a également mis le paquet sur les circuits courts, donnant sa préférence aux bois locaux : « Je travaille beaucoup avec des arbres en provenance du Ballon d’Alsace ou du Rouge Gazon » détaille-t-il « Pour certaines essences, je dois aller les chercher un peu plus loin, mais je cherche toujours au plus proche de façon à favoriser l’économie locale et limiter l’empreinte carbone liée au transport ». Ce sont ainsi en moyenne quelques 40 à 45 m3 que l’entreprise débite quotidiennement, soit l’équivalent d’un grumier.
Dans ses démarches, le chef d’entreprise s’est tourné vers le Parc Naturel Régional des Ballons. Cette structure est particulièrement intéressante, car elle permet de mettre en avant des tas d’entreprises, de toutes secteurs d’activités, qui comme nous privilégions le local et la qualité artisanale ».  
La labellisation est donc devenue un objectif clairement identifié. Mais, avant d’en arriver là, il a bien fallu « montrer patte blanche » via un dossier dans lequel il a fallu détailler le fonctionnement de l’entreprise, en relation avec les contraintes imposées par le Parc : « Attachement au territoire, préservation de l’environnement et bien-être des salariés : ce sont les trois thématiques sur lesquelles nous avons dû travailler pour boucler notre dossier de candidature » explique Julien Pinot.
Le dossier a donc été accepté et le chef d’entreprise s’est récemment rendu au siège du Parc pour y recevoir la marque de son label « Valeur Parc Naturel Régional » qui, de fait, l’intègre au maillage serré qu’a constitué le Parc, réunissant les entreprises ayant passé avec succès leur examen d’entrée. « C’est une superbe récompense pour nous » témoigne le chef d’entreprise sans cacher sa pleine satisfaction  « C’est un atout considérable en termes de visibilité permettant aux entreprises référencées de travailler ensemble dans le même esprit ». Un beau pied de nez à cette mondialisation qui passe les hommes et les ressources naturelles au pressoir au profit de quelques actionnaires déjà richissimes…
Retourner au contenu | Retourner au menu