2019_08_16 Messe Chapelle des Vés - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Août
FRESSE SUR MOSELLE

Chapelle des Vés : renaissance d’une tradition séculaire
Ce dimanche, la Chapelle des Vés baignait dans une atmosphère particulièrement humide et nuageuse. Cela n’a pas empêché les paroissiens à venir en nombre assister à l’office religieux. Le chapiteau installé sur place par l’équipe de la paroisse débordait et un second n’aurait également pas été suffisant pour abriter tout le monde.
L’office débutait dès la fin de la sonnerie de la cloche initiée par Mélina et Rebecca.  « Je vois le soleil ! » lançait le père Piotr, déclenchant quelques sourires qui se sont effacés dès que le prêtre ajoutait « Il faut voir avec le cœur… ». Cette météo pluvieuse l’a encore inspiré au moment où il commentait « La pluie est le premier signe de la bénédiction ».
Malgré les conditions météorologiques, cette célébration de la Vierge Marie, « première patronne de la France », n’a pas manqué de chaleur.
Souhaitant remettre au goût du  jour une pratique ancestrale, le prêtre a procédé à la bénédiction des animaux présents sur place, rappelant le temps jadis où ces animaux se devaient d’être en pleine forme pour participer au bien-être des familles d’agriculteurs et étaient rassemblés sur les mêmes lieux pour cet acte de protection.
« Pour l’année prochaine, n’hésitez pas à amener vos animaux en nombre » plaidait-il après avoir fait le tour des veaux, chèvres, chiens, âne, cheval, oiseau sans oublier « Tutu », l’oie vedette animale de cette cérémonie qui s’est gentiment baladée durant toute la messe, générant une curiosité qui s’est rapidement transformée en joie.
Accompagné par Sabine, qui avait délaissé la flûte traversière de l’UMT pour une simple flûte à bec, et Hugo à la trompette, la chorale a repris avec cœur les chants dirigés par Paul Broggi.
Le père Piotr profitait également de l’occasion pour tourner une page d’histoire de son pays. « Le 15 août est en Pologne l’occasion de fêter l’armée qui, à cette date de l’année 1920, s’est opposée avec succès à l’avancée des troupes du régime bolchévique lors de la bataille de Varsovie ».
Le prêtre ne manquait pas également de donner une belle dimension à ce moment en procédant à la bénédiction des champs et des jardins, des communes, des ateliers et du monde entier en lançant le goupillon en direction des quatre points cardinaux.
En fin de cérémonie, le temps de partager d’énormes courgettes, et le père Piotr invitait ses fidèles au verre de l’amitié.
Retourner au contenu | Retourner au menu