2019_09_17 CM Ramonchamp - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
RAMONCHAMP

Conseil Municipal : des services publics sur la sellette
Arrivé au terme de l’ordre du jour de la séance de rentrée ce dernier vendredi, François Cunat évoquait le gros risque de fermeture de la trésorerie dans les deux ou années à venir. Une menace qui pèse également sur les communes et leur fonctionnement.  Le premier magistrat revenait sur les soucis de cet été qui a vu le percepteur absent pour maladie, puis en congés, situation qui a bloqué le paiement de factures auprès d’entreprises. « J’ai dû en urgence faire intervenir les services d’Epinal pour régler le problème » confiait-il. Et si Michel Remy constatait que beaucoup de monde passait encore à la perception, il semble que la dématérialisation via internet soit mise en avant pour tenter de justifier cette disparition qui semble d’ores et déjà programmée. « Oui, mais que se passera-t-il lorsqu’il y a des « bugs » du système ? » ou encore « Tout le monde n’est pas équipé avec un ordinateur connecté ! » relevait-on autour de la table. Le sujet devrait être mis à l’ordre du jour de la prochaine réunion de la Comcom.
Autre sujet d’inquiétude : les services postaux et notamment l’ouverture des bureaux au public. « Il a été constaté une baisse de fréquentation de 42% en sept ans » détaillait le maire « De même, la Poste perd entre 5 et 7% de courrier chaque année ». Devant cette situation, la tendance générale est à la création d’agences postales communales, comme à Fresse sur Moselle. « Une solution que j’ai toujours refusée » plaidait-il « Je crois plutôt en des regroupements de services publics ». En attendant, la Poste de la commune va modifier son fonctionnement, confiant l’accueil du public les après-midi à une factrice qui fera la tournée le matin.
CAF : les nouveaux tarifs ont été adoptés pour le multi-accueil. De même, la convention a enregistré une modification permettant un bonus de subvention pour l’accueil d’enfants handicapés.
Roche Jolie : ayant eu à faire avec des discussions concernant les tarifs à la Roche Jolie, André Demange a obtenu une révision des tarifs de groupes qui passent ainsi à 12 € pour les groupe de moins de 30 personnes, 9 € pour les 30 à 49 personnes et 4.90 € pour les plus de 50 personnes.
Subventions : les édiles ont validé trois subventions complémentaires : 1000 € au centre aéré des Galopins, 500 € à Minuit Pile et 150 € au Club Philatélique afin de valoriser la remise en état des plaques scellées sur le mur du cimetière.
Enduits : ils sont terminés et c’est l’entreprise Valdenaire qui s’en est chargée pour un montant de 14 657.09 €.
Filature : les travaux sont quasiment terminés et le club informatique devrait donc prochainement pouvoir s’y installer.
Licence IV : André Demange s’inquiètait de voir partir la licence IV de l’ancien bar Paret. Il proposait que la commune achète cette licence afin de pouvoir la revendre – ou la louer comme l’a proposé Christian Louis – à une personne qui se proposerait pour la reprise de cette affaire actuellement mise en vente.  La proposition va être approfondie afin de pouvoir prendre une décision.
Rentrée scolaire : invitée par le maire à donner quelques informations concernant la rentrée scolaire, Karine Beck s’est contentée d’annoncer un effectif de 182 élèves, encore soumis à quelques fluctuations.
Berges de la Moselle : l’inauguration est programmée le 19 octobre à un horaire à préciser en fonction des disponibilités du Préfet qui a souhaité pouvoir être présent ce jour.
Vidéo protection : les plis doivent être remis pour le 20 septembre. Trois propositions sont déjà arrivées en mairie qui permettaint à François Cunat d’affirmer « Ce sera moins cher que prévu ».
Bulletin municipal : le prochain est prévu pour courant octobre. François Cunat y fera ses adieux en tant que maire.
Forêt : Michel Remy a fait le point concernant la sécheresse. « Au 30 août, il y a avait 4000 m3 de bois scolytés. Depuis, on estime qu’il y en a 1000m3 de plus ». L’adjoint relevait également de grosses incertitudes concernant les ventes à venir.
Station d’épuration : un gros problème est en cours à la station. La fixation de l’une des turbines est défectueuse. Après avoir envisagé plusieurs solutions, Michel Remy informait ses collègues qu’un plongeur spécialisé serait prochainement sur place pour diagnostiquer et réparer.
PLU : prochaine étape, ce mardi après-midi devant la commission départementale. « Il s’agira de contrebalancer l’avis de la Chambre d’Agriculture » détaillait le premier magistrat.
Internet : une réunion d’information publique se tiendra le jeudi 26 septembre à 18h30 à la salle des fêtes, suite au déploiement de la fibre optique.
Retourner au contenu