2019_09_20 AG MJC - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Du sang neuf à la MJC
L’assemblée générale qui s’est tenue ce dernier samedi à la maison des association a permis au conseil d’administration de se renforcer de façon spectaculaire.
Ce ne sont pas moins de six personnes qui ont été élues pour siéger au sein de l’instance dirigeante de la Maison des Jeunes et de la Culture. Elodie Houot, Coraline Clément, Vanessa Gehin, Cindy François et Coralie Mougenot, toutes issues des rangs des danseuses et Christophe Philipps, conjoint de la secrétaire, font donc leur entrée aux côtés du président Etienne Grandgirard.
Un président qui, avant d’en arriver aux élections a tenu à remercier l’ensemble des personnes qui participent à la vie de la MJC, avant de passer la parole aux personnes chargées des rapports d’activité.
Gaëlle Petitjean se chargeait d’évoquer la section Atelier d’Expression Corporelle, ses quelques cent-soixante-dix danseuses et le toujours superbe gala de fin d’année, moment fort de la section, de la MJC, de toute la commune et au-delà.
Il était bien évidemment question également de la section Gymnastique d’Entretien Adultes, animée avec talent par Liliane Bernier qui chouchoute sa trentaine de fidèles, dont le rapport a été fait par Edith Marsot.
Le temps pour Virginie Piccinelli qui, outre ses fonctions de leader de la danse, assume celles de trésorière, de présenter le bilan comptable de l’année écoulée et le président donnait la parole à Miguel Petitjean,  représentant de la commune qui se réjouissait de la belle dynamique de la MJC et confirmait le soutien de la mairie à l’association.
En fin de réunion, Etienne Grandgirard, rappelait son souhait de transmettre le flambeau de la présidence, lui qui, depuis de nombreuses années est passé par tous les statuts au sein de la MJC : simple adhérent de la section tir animé par Mr David, puis administrateur, secrétaire, trésorier, vice-président et enfin président à la suite d’Henri Lacaze. Les candidats pour s’installer sur son siège n’ont pas été très nombreux, c’est le moins que l’on puisse dire. Il a donc « rempilé » pour une année… au moins !
Retourner au contenu