2019_09_28 St Maurice la commune reliée à la station du Thillot - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
ST MAURICE SUR MOSELLE

La commune reliée à la station du Thillot
11h30 ce mardi 24 septembre : les pompes installées à proximité de la station d’épuration sont mises en route et les premiers effluents de la commune de St Maurice partent vers la nouvelle station du Thillot. « L’aboutissement d’un dossier qui doit remonter à dix, voire douze ans » commente Michel Mourot, le président du Syndicat Intercommunal d’Epuration « L’ensemble des élus siégeant au syndicat ont eu à se battre pour faire évoluer le projet initial qui frisait  les 9.7 millions d’Euros ». Aujourd’hui, pour l’ensemble des travaux nouvelle station du Thillot et réseau de St Maurice, il aura fallu débourser environ 8 millions d’Euros, financés à 65% par l’Agence de l’Eau et e Département. Mais la note aurait pu être moins lourde si… « Au début de mon mandat, nous nous sommes opposés au tracé initial du réseau St Maurice le Thillot qui devait emprunter la voie verte » détaille-t-il « Avec quelques-uns des membres du comité syndical, nous avons suivi à pied le cours de la Moselle et nous nous sommes rendu compte qu’il y avait possibilité de passer par là, à l’exception de deux endroits encaissés où il fallait une installation adaptée. Cette proposition, qui permettait de réduire de façon conséquente le budget puisque n’ayant pas besoin de pompes de relevage, a été retoquée par la Police de l’Eau au motif que ces passages encaissés présentaient un danger potentiel de pollution de la rivière. ». Et Michel Mourot d’afficher une moue pour le moins dubitative…  
L'ancienne station va être détruite
Du coup, il fallut revoir le tracé. Celui qui a été choisi le long de la RN66 a certes généré de gros désagréments à l’occasion des travaux, mais a permis d’alléger la facture de 1.7 million d’Euros. Loin d’être négligeable ! Au total, ce sont 7km de conduites qui relie St Maurice à la station du Thillot « Dont un tiers en conduite neuve en fonte, et un tiers en conduites de béton qui ont été gainées » précise-t-il.
La mise en service de ce réseau va donc permettre d’isoler l’ancienne station datant de 1968 en vue de la détruire. Cela va également alléger les contraintes pour Grégory Bataglia qui y passait quotidiennement pour l’entretien et qui n’aura plus cette fois qu’à passer toutes les semaines, voire toutes les quinze jours, l’installation étant bourrée de capteurs permettant la gestion à distance.
« Il restera à voir les problèmes d’eaux parasites sur le réseau du Prey et du Ménil sur lequel nous avons détecté de gros problèmes grâce à l’exploration par caméra : contre-pentes, bouchons et racines d’arbres » ajoute Michel Mourot  avant de conclure « Et bien sûr, le dossier de la station de Bussang ».
Retourner au contenu