2019_10_11 cm thillot - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Conseil municipal : sac de nœuds pour la natation scolaire
Alors que l’ordre du jour était épuisé, Michel Mourot donnait la parole à Brigitte Jeanpierre pour quelques informations diverses.
Dans un premier temps, elle demandait une rallonge pour les crédits aux écoles : « L’effectif prévu au moment du vote du budget primitif était de 235, il est passé à 250 en septembre. Il faut donc ajuster les crédits de 990 Euros ». Proposition bien évidemment acceptée.
L’adjointe aux affaires scolaires enchainait avec la natation scolaire remise en cause durant la période des travaux de la piscine. Elle rappelait que ce point a été vu en Comcom avec les recherches entreprises par la commune de Rupt pour trouver une solution alternative et l’extension pour l’ensemble des communes de la Comcom.
Des créneaux sont donc disponibles à la piscine de la Bresse pour les écoliers thillotins.
Si le coût des entrées peut, comme depuis des années, être pris en charge par la commune, malgré un tarif de 2.20 Euros (contre 1.80 Euros lors des séances à la piscine de Chaume), d’autres écueils sont là qui sont de nature à bloquer la situation. « Il faut des parents agréés par l’Education Nationale » précisait-elle « Il faut de plus que cet agrément se fasse dans un bassin agréé ! » avant de commenter « Peu de chance donc que cela puisse se faire pour le premier trimestre. Et pour le deuxième, il y a les sorties ski. Il ne resterait donc qu’une possibilité au troisième trimestre… ».
Michel Mourot y allait de son commentaire « C’est une usine à gaz. De toutes façons, ce sera tout le monde ou personne ! Le sujet n’est pas clos ». Il terminait en évoquant les travaux à la piscine de Chaume qui vont bon train et sont dans les temps (voir photos)
Avant ces informations diverses, les élus avaient planché sur pas mal de points très administratifs figurant à l’ordre du jour : tarifs inchangés des activités sportives municipales, des centres d’activités et de loisirs des petites vacances et de l’été 2020, l’accord donné à une demande de temps partiel pour un animateur sportif, l’adhésion à la convention départementale pour la mutuelle santé et la prévoyance du personnel communal, l’admission en créances éteintes pour un montant de 790 Euros, la mise à disposition gratuite de salle pour le Département qui, le 23 janvier 2020 organise une journée d’évaluation du Plan Vosges et pour les « Coquelicots » pour leur soirée de sensibilisation au refus des pesticides de synthèse et la modifications des tarifs de la crèche.
Travaux : Eric Colle a présenté des avants pour les travaux de voirie au lotissement du Chaud Brué (19 800 Euros), avenue de Verdun (8 506 Euros), le rue du Clos Jacquot (4 070 Euros), et les ralentisseurs de le rue du Corps Francs Pommiès (1 750 Euros) et de la rue des Neufs Prés (1 500 Euros)
Subvention : le conseil a validé la demande de subvention d’un montant de 500 Euros formulée par le Kyokushinkai Karaté d’Alexis Fréchin.
Médiathèque
: une convention va être signée avec la commune du Ménil afin que les enfants du périscolaire puissent être accueillis quatre mercredis par an de 9h15 à 11h15. Le montant de la cotisation annuelle a été fixée à 200 Euros.
Trésorerie : une réunion récemment s’est tenue au Thillot. Michel Mourot précisait les divergences de point de vue avec les services fiscaux, avant de conclure : « J’ai réussi à gratter 3 ans ! ».
Squat ? : Danielle Mathieu questionnait le maire à propos des personnes qui continuent de s’introduire dans l’immeuble du 15 rue Charles de Gaulle racheté par la commune avec démolition à suivre au printemps prochain. Les fermetures vont être renforcées afin de stopper ces intrusions.
Budgets : sur proposition d’Isabelle Canonaco, le conseil a donné son feu vert à une modification du budget général pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (montant 2 300 Euros)pour le responsable des services techniques qui en a fait la demande, 3 960 Euros pour le changement du serveur informatique de la médiathèque, auquel il a été ajouté 410 Euros pour un onduleur et une somme de 2 430 Euros pour l’achat d’un sèche-linge de 10kg avec monnayeur pour le camping. Il a également été question d’une somme de 14 000 Euros concernant les enrobés du lotissement du Chaud Brué dont le stabilisé est parti avec les orages, et 62 000 Euros pour la réfection de la chaussée impasse des Ormes, impasse des Fontenys et chemin du Droit. Enfin, une somme de 2 910 Euros a été acceptée pour le comptage des chauves-souris aux Mynes.
Transfert de compétences : le dernier point de l’ordre du jour concernait le transfert des compétences du Syndical de la Voie Verte (intégrant la gestion de « Terrae Genesis »), de la Maison des Services au Public, de l’animation de l’espace Santé du Pays de Remiremont et de l’adhésion du PETR à la Mission Locale du Pays de Remiremont. « Les prémices du SCOT contre lequel nous sommes vent debout ! » commentait Michel Mourot. Au moment du vote, Michel Villaume s’abstenait : « Trop nébuleux ! » lançait-il.
Retourner au contenu