2019_10_16 Chouette Buttinette - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
SAINT MAURICE SUR MOSELLE

C’est parti pour Chouette Buttinette !
Si, après une quarantaine d’années de présence dans la commune, l’ancienne mercerie de Madeline Lecomte n’est plus aujourd’hui qu’un souvenir, Nadia Parmentier a décidé de remettre le service au goût du jour.
Dans le local ayant abrité les meubles d’occasion des Ets Spiller, elle a ouvert une nouvelle boutique consacrée à la mercerie, bien sûr, mais pas que… Prêt à porter femme et homme et petites retouches de couture complètent la vente des boutons, fermetures à glissière et autres pelotes de laine.
Et Nadia a également mis à sa palette deux autres produits : la vente de sacs en jeans recyclés qu’elle fabrique elle-même et la sublimation, c’est-à-dire le transfert de photos sur différents supports : t-shirt, mugg, sacs, puzzle et même sur plaques métalliques.
« Ça fait un moment que cette idée trottait dans ma tête » confiait Nadia lors de l’inauguration ce dernier samedi au cours de laquelle elle a reçu la visite d’élus locaux.
Si, après une quarantaine d’années de présence dans la commune, l’ancienne mercerie de Madeline Lecomte n’est plus aujourd’hui qu’un souvenir, Nadia Parmentier a décidé de remettre le service au goût du jour, en y ajoutant sa "patte" personnelle. Dans le local ayant abrité les meubles d’occasion des Ets Spiller, elle a ouvert une nouvelle boutique consacrée à la mercerie, bien sûr, mais pas que… Prêt à porter femme et homme et petites retouches de couture complètent la vente des boutons, fermetures à glissière et autres pelotes de laine. Et Nadia a également mis à sa palette deux autres produits : la vente de sacs en jeans recyclés qu’elle fabrique elle-même et la sublimation, c’est-à-dire le transfert de photos sur différents supports : t-shirt, mugg, sacs, puzzle et même sur plaques métalliques.
« Ça fait un moment que cette idée trottait dans ma tête » confiait Nadia lors de l’inauguration ce dernier samedi au cours de laquelle elle a reçu la visite d’élus locaux.
Retourner au contenu