2019_10_16 Stage Kyokushin - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Stage de combat pour les adeptes du kyokushin
Si la discipline est nettement moins connue que le judo, l’aïkido ou le karaté, le kyokushin a su, au fil des quelques années depuis la création de la section locale, acquérir de superbes lettres de noblesse.
Sous la houlette d’Alexis Fréchin, le club se porte comme un charme et l’aura de l’enseignant, qui brille au niveau national, voire international, rejailli sur les adeptes de cet art martial et l’ensemble de la commune.
Nouvel épisode de cette dimension : le dojo de la salle Maurice Schoenacker accueillait ce dernier  dimanche un stage national. Ce sont donc 35 karatekas venus de tout l’Est de la France ainsi que de la capitale qui ont, durant toute la journée, pleinement profité des conseils nécessairement avisés de leur « prof » du jour, membre du Pôle National.
« Le kyokushin est une déclinaison du karaté » expliquait Alexis Fréchin entre deux exercices « La différence, c’est que lors des combats, les coups sont réellement portés ». Alors, dangereux le kyokushin ? « Pas plus que dans d’autres sports » affirmait Alexis avec conviction « Lors des compétitions, les plus jeunes ont des protections très complètes avec, entre autres, casques et plastrons. Des protections qui, au fur et à mesure qu’ils grandissent en âge, se réduisent pour ne plus être qu’une simple coquille ». Et le prof d’ajouter « De plus, nous sommes préparés à recevoir des coups et c’est une de nos forces ».
Un stage probant pour l’ensemble des participants desquels Alexis a sorti les meilleurs qui se verront rejoindre le Pôle France.
Retourner au contenu