2019_11_10 Inauguration extension musée des mines - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Musée des Hautes Mynes : l’extension inaugurée
(19 photos)

« Construire l’avenir en s’appuyant sur le passé » : le Musée des Hautes Mynes, point d’attraction fort pour toute la vallée, vient de franchir une nouvelle étape avec cette extension au sein de laquelle un Point Info Tourisme a été aménagé.
C’est à Christophe Naegelen qu’est revenu l’honneur de couper le ruban tricolore tenu par Antoine et Calixte superbement costumés, marquant l’inauguration de l’extension du Musée des Hautes Mynes. Un projet financé par l’Etat, la Région et le Département à hauteur de 58% des 265 117 € qu’il a coûté au total. Désormais, le bâtiment arbore fièrement ses porches en bois, montés à la façon des poutrages des galeries minières, ainsi sa superbe façade cuivrée, malgré quelques traces que Francis Pierre, président de la SESAM commentait : « C’est une erreur assez grossière. Lors du montage, les ouvriers avaient les mains grasses et n’ont pas mis de gants. Ces traces sont désormais indélébiles ». Quant à l’attrait que pourrait avoir sur quelques personnes malhonnêtes à la vue de cette grosse quantité de cuivre, Michel Mourot précisait que des caméras de surveillance vont prochainement être installées afin de les protéger des « ouvre-boites ».
Dès le ruban coupé, le maire proposait à ses invités de pénétrer dans les nouveaux locaux pour les discours des officiels.
Premier en action, il évoquait la nouvelle salle vidéo qui permettra de passer d’une vingtaine de spectateurs dans l’ancienne salle à une cinquantaine, soit un bus complet.
Son propos s’orientait ensuite en direction de Claude Chevrier qui durant plus de trente ans, a servi le tourisme local. Un hommage ponctué par une belle salve d’applaudissements.
S’adressant ensuite à Hubert Claudel, le maire du Haut du Them, il témoignait de l’amitié bien installée de part et d’autre du col des Croix « Situation qui n’a pas toujours été le cas, témoin ces échanges de tirs à l’arquebuse entre la Lorraine et la Bourgogne à l’époque des mines ».

Il s’arrêtait encore longuement sur le rôle essentiel de Francis Pierre et l’équipe de la SESAM « Père fondateur » du renouveau des mines « Si on est là aujourd’hui, c’est grâce à vous », avant de braquer les projecteurs en direction du personnel de la régie des mines, ayant permis d’accueillir quelques 22 000 visiteurs l’an dernier, faisant du site, en complément du Théâtre du Peuple, un centre culturel de première ordre pour la promotion du tourisme dans la Haute Vallée de la Moselle.
Des propos repris par Danielle Schmerber qui mettait en avant la convention passée entre la comcom et la commune du Thillot pour la prise en charge du mi-temps Point Info Tourisme de Jean-Philippe Simon en complément de son activité au sein du musée.
Catherine Louis insistait de son côté sur cette « Passion exprimée par Michel Mourot » et remerciait l’ensemble des acteurs locaux pour leur rôle dans la promotion du territoire, dont Dominique Peduzzi rappelait que les huit communes étaient concernées par cette histoire minière qui n’a pris fin qu’en 1999, lors de la fermeture du site minier de Rupt sur Moselle.
La phase symbolique du jour revenait à Sylvie D’Alguerre : « S’appuyer sur la passé pour construire l’avenir » confiait la conseillère régionale, avant que Christophe Naegelen se montre à son tour dithyrambique : « Un projet exceptionnel, mené par des gens exceptionnels qui n’ont pas les moyens des grandes villes mais, comme disait ma grand-mère ; quand ils ont une idée dans la tête, ils ne l’ont pas ailleurs ! ».
Au terme des allocutions, Michel Mourot invitait ses hôtes à visiter les lieux. Un moment que chacun a mis à profit pour voir ou revoir les nombreux panneaux, animations et pièces exposées dans le musée, avant de rejoindre la nouvelle salle vidéo pour le verre de l’amitié.
Retourner au contenu