2019_11_21 Expo Arts et Histoire le Ménil - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
  
LE MENIL

Une expo presque trentenaire et en pleine forme
Cela maintenant presque une trentaine d’années que la Familiale accueille cette exposition, la première ayant eu lieu en 1991 dans les souvenirs de Jean-Aimé Morizot.  Ce week-end, ce sont une vingtaine d’artistes locaux, dont un certain nombre issus de l’Atelier Bleu cher à Francine Bombarde, et régionaux qui exposaient leurs œuvres. Une exposition nécessairement éclectique, chaque peintre couchant sur la toile son ressenti.  Ambiance très pastel pour certains, proche de l’impressionnisme pour d’autres ou encore couleurs et formes très colorées sur certains tableaux : il y en avait pour tous les goûts ou presque. Une grille accueillait un sympathique et créatif panneau préparé par les enfants du périscolaire sur le thème : « Le voyage du chat de gouttière ».
Le long du parcours, le spectateur pouvait également admirer les superbes photos de Francis Fleurot ainsi que les sculptures étonnantes de personnages à la Tolkien de Renaud Colle. Nicole Gérard présentait également ses « décos » sur porcelaine et œuvres en peinture sur soie.
Et puisque le thème de cette expo était une nouvelle fois « Arts et Histoire », Jean-Aimé Morizot avait concocté quelques panneaux sur le patrimoine guédon : l’église construite en 1737 à la limite des anciennes communes du Ménil et de Demrupt « Eglise qui était entourée au départ du cimetière » confiait le président de la MJC, la mairie construite en 1863 et accueillant les classes très chargées à cette époque, en passant par les chapelles dont celle de la Salette « Vraisemblablement une chapelle votive » expliquait l’historien pas avare d’explications savantes. Un panneau évoquait cette cérémonie datée de 1979 ayant vu l’inauguration d’une stèle taillée dans une grosse pierre locale, et installée au 1er RCP de Pau. « Elle a été depuis déménagée » racontait Jacky Antoine qui était du voyage en 1979 « En Transall depuis Luxeuil » raconte-t-il « Un aller-retour qui marque les mémoires ! ».
Jean-Aimé Morizot cogite d’ores et déjà sur l’expo de l’année prochaine, puisée bien évidemment dans l’histoire locale. « Peut-être bien ma dernière… » confiait-il.
Retourner au contenu