2019_12_31 Ramonchamp voeux - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
RAMONCHAMP

Cérémonie des vœux : la « der » de François Cunat

L’occasion pour le « futur ex-maire » d’un coup d’œil de plus de 30 ans dans le rétroviseur et d’être mis à l’honneur par ses pairs.
Cette année encore, et pour la dernière fois, François Cunat a « dégainé » le premier pour inscrire au calendrier la traditionnelle cérémonie des vœux. Un moment nécessairement « particulier » ainsi qu’il le confiait dès ses premiers mots, puisqu’en la circonstance, il s’agit de la 31ème et dernière du type. « Trente et un ans, c’est pratiquement toute une vie, avec ses joies et ses peines, ses succès, ses échecs et un investissement sans faille pour mettre en valeur notre commune, la tourner vers l’avenir tout en respectant ses racines, ses traditions et tout ce qui fait la spécificité de notre cher Ramonchamp » confiait-il avec émotion avant d’évoquer longuement les gros événements de  l’année 2019. Puis reprenant le micro qu’il avait cédé à Amandine Canal, il revenait sur ces trente et une années passées à la tête de la commune, diaporama à l’appui réalisé par Christian Louis pour illustrer les nombreuses réalisations effectuées durant ce long bail. L’occasion pour lui de citer celles et ceux, très nombreux, qui par leur investissement, leur dévouement, leur professionnalisme ont permis à de nombreux dossiers d’aboutir au cours de cette « Grande aventure ».
Il s’arrêtait également sur la situation financière très confortable de la commune : « Un matelas de plus de quatre millions d’Euros, aucun emprunt à rembourser après avoir considérablement investi, et sans augmenter le niveau de la fiscalité » commentait-il.
Il évoquait encore plus tristement  les moments difficiles de ces mandats successifs « Accompagner les familles en deuil, faillite de la filature et du tissage, fin de TRW » et sur le travail « Pas toujours facile mais nécessaire avec les autres maires des syndicats intercommunaux et de la communauté de communes ».
François Cunat se plaisait également à braquer les projecteurs en direction du monde associatif et l’ensemble de personnel de la mairie avant un hommage appuyé à son épouse et ses enfants, «  Pour tous les sacrifices consentis » avant de conclure : « Malgré cela je ne regrette pas d’autres choses de ma vie d’élu. Je n’ai jamais perdu le moral ni eu l’envie de quitter le navire avant le terme de mars prochain. J‘ai depuis toujours la passion de la vie publique et m’y suis investi sans compter. Je sais que je laisserai à mes successeurs une commune en bon état de marche et avec des moyens financiers appréciables. Qu’ils en fassent bon usage ».
François Vannson et Christophe Naegelen se chargeaient d’unir leurs commentaires dithyrambiques en direction du maire ramoncenais, avant que le député et le président du Département remettent médaille au premier magistrat et son fidèle compagnon de route qu’est encore aujourd’hui Michel Remi.
La cérémonie s’achevait, ainsi que le veut la coutume, autour du verre de l’amitié.
Retourner au contenu