2020_04_03 Bussang Bachir Aid - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
BUSSANG

Bachir Aïd : un melting-pot d’une grande richesse
Agé de 59 ans, originaire d’Alsace, né d’un père algérien et d’une mère bretonne, Bachir Aïd aime également à préciser que son grand-père était Egyptien : un melting-pot d’une grande diversité et donc d’une grande richesse.
C’est en 1984 qu’il s’installe à Bussang, commune d’origine de son épouse qu’il a fraichement rencontré et épousé.  C’est dans sa cité d’adoption qu’il s’adonne à son « dada » : la pêche, et a assumé durant quinze d’années les fonctions  de trésorier de l’AAPPMA.
Son expérience dans le BTP – il a longuement travaillé dans ce secteur en Alsace avant de rejoindre la carrière Riblet, puis les scieries Marchal à Bussang et Perrin à St Maurice avant d’intégrer l’entreprise Peduzzi comme conducteur d’engins puis responsable de manutention – lui vaudra d’être contacté par Alain Vinel il y a douze ans pour intégrer l’équipe municipale. « C’est pas prévu, mais on y va et on verra ! » se souvient-il lui avoir répondu « Le courant est bien passé et on a bien travaillé pour la collectivité ».
Pour le prochain mandat, dont le début est décalé dans le temps pour cause de confinement lié au coronavirus, le calendrier est nécessairement repoussé. « Je suis en mairie tous les matins, et l’objectif premier est de terminer les travaux en cours et préparer ceux qui seront au menu de l’année prochaine en consultant d’ores et déjà les entreprises et les cabinets d’architectes ».
La crise sanitaire actuelle est également au centre de ses préoccupations : « Contact deux fois par semaine avec les anciens isolés afin de vérifier qu’ils vont bien, voir s’ils ont besoin de quelque chose et leur remonter le moral »  explique-t-il « Nous comptons également sur les commerçants qui effectuent tous des livraisons à domicile pour nous remonter les informations si l’un d’entre eux rencontrait des problèmes ».  Pour le reste, le futur maire bussenet encourage la population à respecter les consignes tout en se félicitant « A Bussang, elles sont bien respectées ! ».
Entretien réalisé par téléphone
Retourner au contenu