2020_04_20 Restos du Coeur - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
HAUTE MOSELLE

Restos du Cœur : solidarité malgré tout !

Malgré le contexte compliqué liée à la situation sanitaire, les Restos du Cœur sont toujours mobilisés : « Ils ont besoin de manger ! »
Photos d'archives
« Les bénévoles sont bien évidemment un peu moins nombreux, par précaution envers eux même et leurs proches » confie Marie-Madeleine Lalot, responsable du centre installé depuis dix maintenant à l’ancien tissage de l’Etat de Ramonchamp et qui milite sur la Haute Vallée de la Moselle en compagnie du centre de St Maurice.« De plus, nous avons mis en place des règles strictes permettant le respect des gestes barrière pour lutter contre la propagation du virus ».
De nouvelles obligations pour les bénéficiaires qui s’ajoutent à celles mises en place depuis longtemps, concernant notamment le fait que seules quatre personnes sont accueillies par quart d’heure. « Ce mode de fonctionnement nous permet de privilégier un accueil personnalisé et chaleureux des familles » détaille-t-elle « Il s’agit de passer un peu de temps avec elles autour d’un café et dans un environnement réconfortant ». Un acte essentiel pour ces familles composées de femmes seules avec enfants, de retraités ne disposant pas des moyens de vivre décemment ou encore de personnes isolées souvent suite à un divorce. Beaucoup sont de plus confrontées à des problèmes de santé, quelques fois graves.  « En hiver, ce sont entre 75 et 100 familles qui bénéficient des aides des Restos du Cœur et une cinquantaine en été » confie la responsable locale.
Au vu des circonstances actuelles, plus question donc de passer par cette phase de réconfort pourtant aussi nécessaire qu’appréciée. Coronavirus oblige…
« Nous maintenons autant que possible les distributions tous les quinze jours, à raison d’un repas par jour et par personne » reprend Marie-Madeleine Lalot « Nous avons pour l’instant des stocks suffisants issus des opérations chariots menés en mars dernier dans les magasins, ainsi que les provisions acheminées depuis Paris vers Epinal en provenance de l’Europe et d’autres que les Restos du Cœurs achète avec les dons ». Des provisions qui doivent donc assurer l’aide aux familles pour la campagne d’été qui a succédé à celle d’hiver, encore que les trois semaines à un mois séparant ces deux campagnes ont grandement tendance à fondre comme neige au soleil.
Et si l’aide alimentaire reste le « gros morceau » des activités de l’association née de l’initiative de Coluche, les autres sont mises entre parenthèses durant la période de confinement : vestiaire de vêtements mis à disposition des familles bénéficiaires, ateliers cuisine, aide administrative et conseils pour orienter les familles vers la CAF, les assistantes sociales ou la Maison de Services Au Public… Des activités multiples qui, il y a quelques années, étaient complétées par l’organisation de séjours de vacances et qui a dû être stoppée à Ramonchamp, faute de bénévoles.
Comme de nombreuses associations, les Restos du Cœur ont besoin de renforts. Les personnes ayant du temps à consacrer à cette activité hélas devenue rare qu’est la solidarité peuvent utilement contacter Marie-Madeleine Lalot au 09 61 05 32 63 ou par mail à ad88.ramonchamp@restosducoeur.org
Retourner au contenu