2021_06_07 Village des Auteurs Régionaux - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
Village des Auteurs Régionaux : une superbe respiration
(23 photos)
Quel bonheur ! Quelle magnifique bulle d’oxygène ! Après ces longs mois passés à être quasiment cloîtrés chez soi, cette première manifestation d’envergure a fait un bien fou. D’autant que le livre en était la vedette de tous côtés. Ce véhicule tous terrains, capable d’emmener au bout du monde et bien au-delà, de générer le rêve autant que la peur, de laisser carte blanche à l’imaginaire… était la vedette incontestée de cette manifestation mise en place par Michel Villaume et son équipe inter-associative.
La place de la mairie et les barnums qui y étaient installés par une équipe de lève-tôt à l’œuvre dès 6h, abritaient la trentaine d’auteurs mobilisés par Vincent Decombis via l’Union des Ecrivains Vosgiens. Des invités, accueillis comme des rois, disponibles et ouverts à la discussion pour permettre au public de vraies rencontres avec, à la clé, la vente d’un ouvrage… ou non : peu importe, la richesse était ailleurs.
De son côté, le Tabac Presse des Vallées avait réservé une place à Gilles Laporte pour une séance de dédicace, elle aussi d’une extrême richesse.
L’inauguration officielle a permis à Michel Mourot de couper le ruban tricolore avant de  visiter chacun des stands avec enthousiasme, s’arrêtant à chacun d’eux pour engager le dialogue, dont certains ont été un peu longs que d’autres, comme cette rencontre avec Claude Vautrin, dont la maman était originaire de la cité, Claude Lambolez qui, pour présenter son livre, avait choisi de présenter quelques aspects de la vie d’antan avec notamment des clichés de la commune durant la guerre ou encore un panneau faisant la part belle au patois local.
Activité intense à la médiathèque
La pause la plus longue aura cependant été devant le stand de la SESAM où le dialogue avec Francis Pierre et ses collègues a pris des allures de réunion de réflexion profonde concernant les futurs aménagements des Hautes Mynes.
Une visite inaugurale musicale parfaitement accompagnée par Christelle Harau, toujours enthousiaste et souriante et son accordéon, qu’elle a laissé cependant de côté pour jouer du ukulélé - Michel Génini et sa guitare et Jean-Claude Luçon et son violon.
Des animations musicales complétées par d’autres comme cet atelier de coloriage de mandalas proposé par Edwige sous le regard impassible du Ml de Lattre de Tassigny… ou encore de ce stand de maquillage où les enfants ont pu se lâcher pour devenir papillon, dragon, Batman ou encore Spiderman.
Du côté de la médiathèque, l’activité était également très intense. La bourse aux livres, CD et DVD a connu un superbe succès, dont les recettes seront offertes aux associations de parents d’élèves qui, chaque année, ouvrent le portefeuille pour offrir des cartes d’abonnement à des écoliers et collégiens.
A l’étage, comme promis Maria a animé des ateliers de sculptures de livres, discipline demandant patience et précision, dans le décor de l’exposition de photos de Raphaël Parmentier.
Une superbe journée, qui aura finalement échappé aux prévisions météo pessimistes. Ouf !
(à suivre)
Retourner au contenu