2021_11_24 EMT Pascal Chretien - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
HAUTE MOSELLE
Pascal Chrétien, nouveau « prof » de cuivres à l’EMT
Il a officiellement pris ses fonctions au retour des vacances d’octobre. Pascal Chrétien est donc un nouveau professeur au sein de l’Ecole de Musique, spécialisé cuivres graves.
« Entendez par là trombone, tuba et euphonium » précise-t-il avec le sourire, avant de détailler les moindres secrets techniques des instruments : embouchures en cône ou circulaire, repères sur la partie coulissante du trombone…
Originaire de Champagney en Haute-Saône, Pascal est installé à Fresse sur Moselle depuis 2018. Une aubaine pour Marie Balland qui est allée le « débusquer » pour des cours à l’EMT.
« Nous nous connaissons depuis de nombreuses années » explique Pascal « Nous étions collègues enseignants au conservatoire et nous avons quelques fois joué ensemble ».
Des cours à l’EMT ont donc pris possession de son agenda les samedis en matinée de 8h à 10h, durant lesquels il prend en charge les 4 élèves inscrits « Et un cinquième qui doit théoriquement arriver en janvier prochain » ajoute-il.
Et Pascal de commenter en affichant une moue rigolarde « Ça me fait drôle de me retrouver chez moi deux minutes seulement après avoir quitté mon lieu d’enseignement ! ». Egalement enseignant dans différentes structures en Haute Saône et membre éminent du Brass Band de Grey, il ne compte en effet pas les heures passées sur la route à rejoindre ses différents lieux d’activités.
Un parcours qui a débuté alors que son gâteau d’anniversaire ne comportait qu’une dizaine de bougies. « Mon frère faisait du trombone » raconte-t-il « J’ai eu envie de faire de la musique sans trop savoir vers quel instrument m’orienter. J’ai donc débuté par du solfège. Et puis un jour, on m’a sollicité pour prendre un tuba à l’Harmonie de Champagney ». C’est ainsi qu’a débuté sa carrière de tubiste qui a ensuite évolué vers le trombone, des instruments qu’il a approfondi au conservatoire de Strasbourg qui figurent donc aujourd’hui à son panel d’enseignant et qui lui permettent de mettre ses talents à disposition de l’EMT.
Retourner au contenu