2022_01_11 Du lourd pour le C2HVM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT – BUSSANG
Du lourd pour le C2HVM
Le dossier est sur plusieurs bureaux depuis quelques temps déjà. Il concerne la réhabilitation des bâtiments du C2HVM (Centre Hospitalier de Haute Moselle) qui rassemble, rappelons-le, l’hôpital du Thillot, les Tilleuls etl’établissement de Bussang. Un projet en profondeur qui a déjà fait l’objet de plusieurs étapes. De la démolition initialement envisagée de l’aile avant au Thillot – la partie la plus ancienne – et construction d’une nouvelle aile au fond du parc actuel, chiffré à une trentaine de millions d’Euros, il semblerait que le projet ait maigri pour atteindre entre 10 et 12 millions d’Euros, intégrant cette fois des travaux de modernisation du bâtiment originel. Ce projet concerne également l’hôpital de Bussang qui est associé en profondeur à la démarche, notamment pour tenir compet de la demande et augmenter le nombre de lits en soins de suite. Problème : l’EHPAD bussenet est toujours installé dans une zone classée inondable. Les récents travaux de relèvement d’un mètre du seuil de la Moselle entre le bâtiment et le camping  Sunélia de Jean-Mi doivent faire l’objet de la visite d’un technicien afin de vérifier s’il est possible de sortir l’établissement bussenet de cette situation administrativement complexe et permettre au dossier d’avancer. Wait and see…

Un peu d’histoire...
Le Thillot
L’hôpital local est une évolution de l’ancien hospice, créé en 1927, en même temps qu’un syndicat intercommunal regroupant les communes du Thillot, de Fresse-sur-Moselle, de Ferdrupt, du Ménil et de Ramonchamp.
Les soins étaient confiés, de la création jusqu’en 1965, à la congrégation des sœurs de la Charité de Besançon.
En juillet 1957, un projet d’agrandissement a été présenté par M. Reuillon, architecte à Remiremont ; mais l’extension de l’aile droite et le réaménagement du bâtiment ne seront effectués qu’en 1965.
Le premier projet d’humanisation, datant de 1974, a été suivie de la création de deux pavillons, du service de moyen et long séjour en 1977, et de la section de cure médicale en 1979.
Enfin, une seconde phase d’humanisation a été effectuée de 1980 à 1983
Bussang
Entre 1855 et 1856,  les sœurs du Saint Esprit de Rouceux venaient soigner les habitants de Bussang atteints par une épidémie de choléra. C’est à ce moment qu’elles fondent un hospice permettant l’hébergement de 27 malades ou infirmes.
Le 7 mars 1896 des subventions des Ministère de l'Agriculture et de l'Intérieur, complétée par un don de la famille Pottecher permettent la construction d'un établissement flambant neuf, après l’incendie de 1895. Le 7 Novembre 1899, l'hospice est officiellement créé.
La chapelle a été consacrée par Monseigneur Marmotin le 4 août 1939.
En 1943, l'établissement devient autonome.
Après la fermeture de la maternité, en 1980, des travaux d'humanisation sont entrepris et l'inauguration du nouvel hôpital a lieu le 20 octobre 1994.
Retourner au contenu