2022_02_25 St Maurice AG Moto Club RN66 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
SAINT MAURICE SUR MOSELLE
Le Moto Club RN66 à la recherche d’un nouveau médecin
Le départ récent du Dr Amogly de la Maison de Santé communale place le Moto Club RN66 dans une situation compliquée dans la mesure où c’est lui qui prenait en charge l’aspect médical de la course dans la boue. David Dieudonné n’a pas manqué d’évoquer le problème lors de la récente assemblée générale de l’association qu’il préside et de lancer un appel afin de trouver un autre médecin qui puisse prendre en charge cette mission.
Une réunion annuelle qui a permis de plus de faire le point sur les activités de l’année passée. Le temps d’observer un moment de recueillement à la mémoire de Philippe Louis, alias « L’Empereur » et le président mettait les gaz. Un comité composé de treize personnes, dix-sept pilotes licenciés FFM, une trentaine de membres et une centaine de bénévoles, notamment mobilisés à l’occasion de la 29ème édition de la Course dans la Boue, animation phare tant pour le club que pour les passionnés de show mécaniques de toute la région.
« Avec une année blanche en 2020, nous pensions repartir sur les chapeaux de roues en 2021 » lâchait-il « C'est pourquoi durant l’hiver un dossier concernant la récupération des eaux pluviales a été monté en grande partie par Lucas Bochet, Gabin Mangel et Valentin Scanferla. Ce dossier a été transmis en mairie, à la préfecture et aux diverses agences de l’eau afin d’expliquer pourquoi ce besoin en eau, sa provenance mais aussi sa mise à disposition le restant de l’année pour toutes les associations locales et à la commune ». C’est ainsi que trois réserves, d’une contenance totale de 121m3, ont été installées afin de subvenir aux besoins de préparation de la boue, ainsi que le nettoyage des engins et leurs pilotes.
« Malgré un dossier envoyé en préfecture fin avril, nous étions tout de même dans l’incertitude de pouvoir organiser ou pas la manifestation » enchainait le président « Les cas de covid diminuants et le protocole sanitaire s'allégeant, nous avons pris la décision courant juin d’organiser cette 29ème édition ». Dans un contexte incertain, cette décision s’est accompagnée d’une réduction assez drastique de la manifestation : pas de recherche de partenaires, donc moins de budget avec suppression du show et du concert.
1800 spectateurs sur le week-end
La mobilisation de l’équipe a, quant à elle, été à la hauteur, multipliant les heures de préparation, notamment lors des week-ends de fin juin et juillet.
Malgré l'obligation d'être vacciné ou de présenter un test PCR négatif, le public a tout de même répondu présent. « Nous avons eu environ 1800 spectateurs sur le week-end «  détaillait-il «  Soit environ la moitié par rapport à une année normale (covid) et comme vous avez pu le voir la protection civile organisait des tests si besoin. Ce sont environ 900 qui ont été réalisés sur le week-end et un seul cas positif a été détecté ».
Avec une boue préparée comme d’habitude de main de maître par Thierry Nicollet et son équipe, sans oublier Marc Hans et son tracteur pour le transfert de l’eau dans la fosse, les pilotes ont pu s'en donner à cœur joie. Avec un speaker toujours en forme malgré son manque d'activité. Le public était conquis, de même que les voisins  et propriétaires de terrains qui n’ont pas manqué d’adresser leurs remerciements  pour le rangement rapide du matériel mis en place. « C’est très important car cela nous  permet de montrer notre volonté de respecter les lieux qui ont été mis à notre disposition » précisait David avant de lancer une salve de mercis en direction de tous ceux qui, de près ou de loin, ont donné un coup de main à cette manifestation, avant conclure sur le sujet « Le podium passé et la nuit arrivant, nous nous sommes retrouvés autour d’un bon repas chaud bien mérité, préparé par le Calice, suivi d’un repas en octobre en auberge ».
La trentième édition est d’ores et déjà dans les tuyaux, avec des pistes qui restent à approfondir et à confirmer qui pourraient redonner une plus grande amplitude à cette édition 2022 programmée pour les 30 et 31 juillet. En complément de ce rendez-vous incontournable, il est encore question d’inscrire au calendrier de l’année une journée remise en forme, une sortie karting, d’une sortie moto avec Cyril et de poursuivre l’activité Mini moto.
Retourner au contenu