2022_03_01 Le Thillot médiathèque - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
Médiathèque : des changements et des animations « pub »

(3 photos)
A la  médiathèque, on se prépare à quelques changements en profondeur. En premier lieu, et dès ce jour, le masque ne sera plus obligatoire dans les locaux de l’établissement. Des changements qui concernent également l’équipe. Le départ prochain à la retraite de Maria, officiellement le 1er avril mais qui quittera les lieux le 9 mars pour prendre son solde de congé, verra arriver Valérie pour la remplacer. Une nouvelle qui connait bien la « boutique » pour y faire du bénévolat depuis quatre ans, animant notamment les « Café Lecture », dont la prochaine édition est programmée pour le samedi 12 mars à 14h. Autre changement, Florence qui va passer à un poste à 20%, demande validée lors de la dernière séance du conseil municipal, poste qui devra donc être compensé par un emploi complémentaire.
Un contexte qui n’empêche pas l’établissement de regorger de vie, même si l’équipe a mis « la pédale douce », afin d’avoir le temps d’intégrer ces changements.
Dans les tuyaux figure notamment, un spectacle qui s’annonce alléchant, annoncé pour le vendredi 18 mars à partir de 20h. « Harpoe », proposé par la troupe « Bruit des Hommes », mêlant subtilement la lecture de textes d’Edgar Allan Poe le conteur du fantastique par Yves Borrini et Maryse Courbet, et des mélodies jouées à la harpe par Claire Iselin.
Et puis tout le mois de mars verra la médiathèque exposer sur le thème de la pub, choix proposé par la médiathèque départementale. Il y sera bien évidemment de la publicité, désormais raccourcie en « pub », déclinant cette forme de communication apte à vous faire acheter l’inutile ou le superflu après vous avoir convaincu que le produit était indispensable. C’est également par ce biais que nombre de produits sont mis en avant, vantant des qualités souvent détournées, mais contenant des composants nocifs pour la santé, particulièrement au niveau alimentaire…
« Nous ne souhaitons pas faire l’apologie de la consommation ! » explique Maryse « Nous souhaitons par le biais de cette exposition montrer l’évolution de la société ».
Et la directrice de sortir de nombreuses affiches et objets tous consacrées à la pub pour des boissons alcoolisées, exercice aujourd’hui strictement interdit après la Loi Evin de 1991 qui s’attaque au tabagisme et l’alcoolisme. Une autre affiche que Maryse vante les qualités d’une lessive « Elle blanchirait  un nègre ». « De nombreuses publicités, notamment lors des Trente Glorieuses arboraient ce caractère raciste » confie-t-elle « Fort heureusement, les choses ont bien évolué et ce type de déclaration est aujourd’hui interdit ». D’autres affiches ou objets mettent un avant un caractère sexiste, utilisant sans vergogne la femme pour vendre un produit. Une tendance qui est toujours d’actualité…Car la finalité de la pub reste incontournable : vendre ! Pour autant, sachant s’adapter aux évolutions sociétales, ceux que d’aucun n’hésitent pas qualifier d’art visuel sait souvent décliner son message vendeur avec un esthétisme graphique proche de l’art. Les nombreux trésors que Maryse a ainsi rassemblés avant de les mettre en scène pour être visibles dès ce mercredi en témoignent. Des affiches, des vieux journaux, des boites métalliques… dont certains vantent des produits locaux comme le thermalisme à Bussang, Plombières ou Vittel, ou encore le textile ou le Théâtre du Peuple… Autant de supports de pub à découvrir ou redécouvrir pour les moins jeunes, fruits d’une collecte à laquelle ont largement contribués des particuliers, notamment Jean-Claude Colle et Jean-Aimé Morizot, deux « mémoires collectives » de Haute Moselle, aux côtés des documents mis à disposition par la Bibliothèque Nationale.
Animations tournant autour de la pub :
« Détournement de contes », atelier durant lequel les enfants de 8 à 11 ans seront invités à jouer avec les codes de la publicité pour créer des illustrations à partir de leurs histoires préférées (Samedi 5 mars à partir de 14h)
« Blind Test » : atelier-quizz plein de bonne humeur pour tester les connaissances en retrouvant les musiques originales ayant servi à des fins publicitaires (Samedi 26 mars à 11h).
Retourner au contenu