2022_03_05 St Maurice CM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
SAINT MAURICE SUR MOSELLE
Conseil municipal : Ukraine, Maison de Santé et projets 2022
La séance de conseil municipal de jeudi tirait à sa fin lorsque Thierry Rigollet abordait les points divers. Parmi les différents sujets, il évoquait la situation en Ukraine. « Une action coordonnée est en cours au niveau de la Comcom » confiait-il « Un local devrait prochainement être mis à disposition par la commune du Thillot ». Le premier magistrat parlait de plus de la collecte de dons en numéraire ainsi qu’un coin dépôt qui sera confié à la Sécurité Civile. Enfin, il lançait un appel aux particuliers qui souhaitent se porter candidat à l’accueil de réfugiés. « Nous allons voir de notre côté ce qu’il nous est possible de proposer ».
Et même si, en comparaison avec le point précédent, le dossier parait quelques peu futile, il reste néanmoins important de continuer à gérer le quotidien. La Maison de Santé et l’absence de médecin, qui avait déjà vu les édiles voter unanimement une motion déjà validée à Fresse et Bussang, revenait au centre des discussions, initiée par Thierry Rigollet qui qualifiait de « Torchons » certains écrits avant d’interpeller Damien Kuntz et donnant lieu encore une fois à une discussion stérile et totalement non productive… Sauf à la fin, où l’élu mis en cause avançait une proposition : « Pourquoi ne pas solliciter des étudiants de la fac de médecine de Nancy pour les inviter à venir découvrir en toute convivialité la qualité de vie dans la commune ? ». De son côté, le maire informait le conseil de la demande de permanences faite auprès des structures compétentes, de même que l’autorisation donnée à la pharmacie de renouveler les ordonnances, la possibilité de consulter un spécialiste en direct et puis ce premier contact téléphonique avec un jeune médecin venant de s’installer pas si loin pour lui demander d’assurer des permanences à la Maison de Santé. « Il n’y a pas de solution miracle, il faut continuer à travailler. Le mot de la fin revendra à cette élue qui plaidait, en réaction à la situation quelque peu tendue des instants précédents : « Il y a besoin de réaffirmer l’unité du conseil municipal », salué par des applaudissements.
Avant cela, les élus avaient validé les nombreuses demandes de subventions auprès de Département portant sur des travaux qui resteront à valider dans le cadre du budget. « Tout ne pourra pas y être intégré, mais je souhaite déposer les dossiers rapidement pour ne pas passer à côté » expliquait le maire « Les décisions concernant les choix de travaux feront l’objet de délibérations à venir ». Sont ainsi concernés : le programme de voirie route du Tremplin, à Noiregoutte et au carrefour du chemin des réservoirs, les travaux d’éclairage public et le réseau d’eau potable avec la mise en place de la télé-relève des compteurs ainsi que l’installation de compteurs de sectorisation, et puis cet unique dossier « Patrimoine » pour lequel il faudra faire un choix entre le parking de la caserne des pompiers et la façade de l’église, des travaux déjà budgétés en 2021 mais qui n’ont pas été réalisés. « L’idée, en plus de travailler l’aspect esthétique est d’améliorer l’étanchéité » précisait le premier magistrat « L’orgue est en cours de classement et des travaux seront à venir sur cet instrument. Il conviendrait donc de le protéger ».
En bref
Travaux à la crèche : le conseil a validé une très légère augmentation du montant global des travaux d’extension de la crèche consécutive à la nécessité d’intervenir sur des murs porteurs. Du coup deux options vont être supprimées qui concernent l’aire de jeux extérieure et les pare-soleil qui seront fixes et non plus orientables. Les travaux devraient débuter en avril et durer entre 12 et 18 mois. Durant cette période, les enfants seront accueillis dans l’appartement situé au-dessus de l’école et dans l’ancien cabinet dentaire, deux lieux qui ont été l’objet de travaux de mise aux normes.
Droit de passage : la gestion du réseau d’eau potable nécessite de pouvoir passer sur des terrains privés appartenant au GAEC du Vergis. Une convention va donc être passée dans ce sens avec Frédéric et Sébastien Hans.
Forêt : Michel Pascolini a présenté dans le détail l’état d’assiette et les travaux programmés par l’ONF pour un montant total de 51 139 € et des ventes potentielles qui pourraient concerner plus de 6000m3, « Avec des cours qui fluctuent » précisait le conseiller délégué « Mais qui pourraient nous rapporter 160 000 € ».
Requalification de la RN66 : la Région demande de refaire le dossier de demande de subvention. Thierry Rigollet en profitait pour commenter le planning des travaux qui est toujours respecté. « Et qui devra prendre en compte le passage du Tour de France Féminin le 31 juillet, la saison touristique et l’interdiction de mise en place de 2 alternats suite aux travaux d’enrobé programmés par la DIR Est ». Par ailleurs, cette même DIR Est va refaire les garde-corps du ruisseau de la Feigne et au tunnel de la voie verte.
Non-valeur : le conseil a validé deux admissions en non-valeur. Si l’une plafonne à quelques 175€, l’autre dépasse les 25 000 €. Ces créances éteintes portent sur l’eau et l’assainissement.
Transport scolaire : la commune assure le transport de 5 écoliers depuis la vallée des Charbonniers. Cette compétence revient à la Région qui prend en charge les transports du matin et de fin de journée. Pour les voyages de mi-journée, une convention va donc être passée avec la Région qui passera par une participation communale à hauteur de 180 € par élève. L’occasion également pour le maire de relever les 11 ans d’âge du minibus…
Rouge-Gazon : suite à l’incendie qui a frappé le Rouge-Gazon et l’impossibilité d’ouvrir l’activité ski alpin, la mairie a demandé – et obtenu – l’exonération de sa contribution à l’association des maires de stations de montagne, une somme de 6000 € qui restera donc dans le portefeuille communal. « La partie restaurant devrait fonctionner à nouveau cet été et il est prévu de rouvrir l’hiver prochain pour le ski ».
Elections : un planning des élections – présidentielle et législatives - a été proposé aux élus afin qu’ils puissent ou  non confirmer leur disponibilité.
Retourner au contenu