2022_03_16 Haute Moselle rando raquette HMSN - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
HAUTE MOSELLE
Rando-raquettes du HMSN, sans raquettes mais avec beaucoup de plaisir

(4 photos)
Annulée l’an dernier pour cause de pandémie, la rando-raquettes proposée par le HMSN (Haute Moselle Ski Nordique) a comblé de plaisir la centaine de randonneurs qui avait répondu à la sollicitation de ce dernier samedi. « Nous avons décalé la date de ce rendez-vous afin d’avoir un maximum de visibilité sur les contraintes sanitaires en cours d’allégement » confiait Arnaud Henocq au moment où les premiers randonneurs arrivaient sur les hauteurs d Bussang « De plus, ce report de trois semaines nous a permis de gérer au mieux les compétitions de fin de saison ».
Un opus 2022 pour lequel des précautions avaient cependant été prises, passant notamment par l’installation en extérieur de tables et bancs sous des abris à proximité desquels étaient dressés des brûlots, tant pour l’éclairage nocturne que pour tempérer les températures un peu frisquettes une fois le soleil couché et les corps refroidis après la chaleur dégagée par les efforts déployés durant une heure et demie sur le circuit. Guidés par des cadres du HMSN, des groupes d’une douzaine de personnes ont ainsi emprunté le départ du parcours de santé, avant de rejoindre successivement le chalet de Foregoutte où les attendaient vin chaud, jus de pomme chaud également et tranches de lard grillées sur le quat’pots, puis le chalet de Rochelotte où était servie la soupe. C’est de retour au chalet Luc Colin qu’était servi l’essentiel du repas.
Clovis, Arthur et Lorrain : un trio de feu
Ce sont ainsi 60 litres de soupe, 25kg de pommes de terre, 75 saucisses, 150 tranches de lard, 20 litres de vin chaud et 10 litres de jus de pomme accompagnés d’une part de fromage qui sont allés garnir les estomacs affamés par le bon bol d’air pris à l’occasion de cette rando-raquettes qui, par manque de neige – même s’il en restait une bonne trentaine de centimètres bien tassée du côté de Foregoutte , s’est faite en chaussures de marche. Et comme à l’accoutumée, ces retrouvailles sur les hauteurs de Bussang se sont faites dans une ambiance débridée.
Le président, tout sourire, évoquait encore les belles satisfactions de la saison, à commencer par les effectifs « Nous avons eu cette année pas mal de nouvelles recrues portant le nombre de jeunes inscrits au club à une quarantaine. Les mesures covid d’aides financières au paiement des licences expliquent certainement cet afflux de nouveaux jeunes skieurs au sein du club » se réjouissait-il avant de se féliciter des excellents résultats enregistrés lors des compétitions, notamment trois jeunes : son fils Clovis, Arthur Pernel et Lorrain Eve qui se tirent des « grosses bourres » qui leur font atteindre des sommets au niveau régional, mais également au plan national. Largement de quoi permettre à Arnaud Henocq de conclure « C’était une belle saison ! ».
Retourner au contenu