2022_03_18 Le Thillot CM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
Conseil municipal : 2021 les comptes sont bons
Avec 27 points à l’ordre du jour, la séance de ce dernier lundi s’annonçait à rallonge, d’autant qu’il était question d’examiner et valider les comptes administratifs. Il n’en a rien été et Michel Mourot pouvait lever la séance aux environs de 21h30, soit une heure et demie après son ouverture.
C’était donc Isabelle Canonaco qui était à la baguette pour présenter cette montagne de chiffres, qu’elle a parfaitement synthétisés, ajoutant des commentaires pertinents pour chacun des budgets, auxquels se sont ajoutés ceux du premier magistrat pour compléter certaines informations.
Le budget général présente un confortable excédent de clôture à 2 215 552.63 €. La « ministre des finances » insistait sur plusieurs points. « Le poste de consommation d’électricité a augmenté de 12 000 € » constatait-elle « Il va falloir réfléchir à une coupure totale de nuit comme cela peut se faire dans de nombreuses communes ». Michel Mourot ajoutait « D’autant que cette démarche est largement encouragée au plan national ». Au niveau des dépenses, la première adjointe relevait encore les efforts effectués pour le fleurissement, les charges de nettoyage liées au covid, les feux d’artifices du 15 août, l’aménagement de la place située entre « Chez Fat » et « Pepita » qui portera désormais le nom de « Square du Mineur », en référence aux Hautes Mynes bien sûr qui, en plus du portique déjà en place, sera symbolisé par une statue de mineur qui devrait arriver vers la fin de l’été. Au niveau des recettes, elles ont été boostées par la vente du relais télévision 250 000 € et des anciens appartements de l’école des Forts (50 000 €). Le maire évoquait encore les dépenses liées aux études du PLU (Plan Local d’Urbanisme) et le « Bras de fer qui continue ! ».
Concernant le service de l’eau qui dégage un résultat cumulé de 445 430.06 €, Isabelle Canonaco notait une consommation en augmentation qui est passée de 136 677 m3 en 2020 à 141 776 m3 en 2021. Une augmentation des volumes qui concerne également le budget assainissement qui dégage un « bonus » de 497 320.45 €.
Le budget forêt 2021 se conclut par un excédent de 81 899.52 €, grâce à des ventes de bois à hauteur de quelques 44 000 €, liées aux remontées spectaculaires des cours de ventes.
Le budget cimetière présente un excédent de 142 498.65 €.
Le budget 2021 du Clos de Chaume a été clôturé avec un excédent de 51 436.06 €. « Ce montant me dérange » confiait l’adjointe aux finances « En réalité, ce montant recoupe les frais de réseau – eau et assainissement – que réglementairement nous n’avons pas le droit d’intégrer à ce budget ! ». Un budget qui sera désormais intégré au budget général.
Les budgets de la crèche et des Hautes Mynes se terminent au 31 décembre avec des excédents respectifs de 165 647.74 € et 89 418.79 €. Le premier magistrat relevait les excellents résultats des Mynes, malgré quatre mois de fermeture covid et qui, sous la conduite de Sébastien George « Gestionnaire avisé », devrait être à l’équilibre complet en 2022 avant de laisser conclure son adjointe sur l’état de l’endettement de la commune : « 1 092 960 € au 31 décembre 2021, soit 1 276 283 € de moins qu’en 2014 et une capacité d’autofinancement pour 2022 de 1.7 million d’€uros, après les 1 192 893 € investis en 2021, qui ont bien évidemment bénéficié de subventions très substantielles ».
En bref
Comptes de gestion : le conseil a donné son feu vert aux comptes de gestion de la trésorerie, qui recoupent au centime près, les comptes administratifs, également validés en l’absence réglementaire du maire.
AMV88 : la cotisation à l’Association des Maires des Vosges s’élève à 752.08 €. « Qui nous dispense de précieux conseils juridiques. A ce prix là… » témoignait le maire.
SMIC : la cotisation au Syndicat d’Informatisation, d’un montant de 1 770 € faisait moins l’unanimité que celle de l’AMV88. « Je ne sais pas ce qu’il peut encore apporter … » confessait le maire.
ULIS : deux jeunes Thillotins sont scolarisés en classe ULIS (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire) à Cornimont. Dans le cadre d’une classe découverte à la Bresse, l’enseignante demande une subvention exceptionnelle. Le conseil a validé la somme de 50 € par élève.
Médiathèque : la personne recrutée à la médiathèque depuis le 1er mars remplit les conditions pour que la commune perçoive une aide. Un dossier a donc été envoyé afin de permettre le versement d’aides pour a période allant du 1er avril 2022 au 1er avril 2023.
Camping municipal : les édiles ont validés plusieurs points concernant le camping de Chaume : une réduction de 20% sera consentie aux adhérents du CNAS, que les chiens et les chats seront facturés à hauteur de 1€ par jour et qu’une caution de 30€ sera instaurée pour la mise à disposition des badges d’ouverture.  Sur le même sujet, le conseil a validé l’interdiction de séjour supérieur à 6 mois et sur autorisation expresse du maire.

Ukraine : en fin de séance, Michel Mourot abordait le sujet brûlant de l’actualité en Ukraine : « Un drame qui est aussi une guerre économique mondiale » commentait-il avant d’évoquer l’élan de générosité des Thillotins qui ont été nombreux à répondre à l’appel aux dons lancé par la mairie qui, via le CCAS, va attribuer une aide de 300 € pour les transports Rouillon qui vont acheminer les dons du secteur vers la Pologne.
Rue des Meix : les travaux devraient se prolonger au moins durant trois semaines.
Retourner au contenu