2022_03_26 Le Thillot démolition graniterie Adami - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
L’ancienne graniterie livrée aux mâchoires des monstres d’acier
C’est parti ! La démolition de l’ancienne graniterie Adami est en cours. Une opération menée sous la direction de la commune qui a perçu une aide de 135 000 € dans la cadre du plan de relance.
L’ancien bâtiment a été donc livré aux monstres mécaniques dont les puissances mâchoires ne laissent aucun chance aux murs pourtant « balèzes » de l’ancienne usine.
Une page se tourne donc au Prey, avec la promesse d’une renaissance sympathique puisqu’à terme, le lieu va voir la construction d’un nouveau bâtiment à vocation de loisir, tout aussi bien pour les locaux que pour les touristes, qui accueillera l’Indykart, l’entreprise chère à Maël et Clio Naegelen. (voir https://www.le-thillot.com/2022_01_27-indykart.html )
Une nouvelle vie donc pour cet endroit du Prey qui avait vu la construction de l’entreprise textile en 1842 - ou 1845 selon les sources – sous la houlette de Joseph Thimont. Une entreprise qui comptera plus d’une centaine d’ouvriers qui se retrouveront bien désœuvrés après l’incendie qui ravagera le bâtiment en 1874, avant d’être reconstruit.
En 1880, ce tissage est racheté et augmenté de nouveaux ateliers par une entreprise alsacienne « Gros Roman et Marozeau », avant d’être repris en 1936 par Henri Fréchin qui finit par céder l’affaire quelques années plus tard à son beau-frère. C’est en 1960 que les activités textiles prennent fin au Prey avant de laisser la place à des activités liées au granite, sous la direction de Bruno Adami qui perdureront jusqu’en décembre 2005.
Retourner au contenu