2022_03_31 Ramonchamp AG Tennis - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
RAMONCHAMP
Tennis : le club limite les dégâts causés par la pandémie
Comme nombre d’association, le club de tennis a vu ses effectifs se réduire durant la pandémie.
« Nous avons réussi à maintenir le nombre d’adultes qui reste stable à 44, mais l’école de tennis est tombée à 26 jeunes » détaillait Sébastien Fréchin à l’occasion de l’assemblée générale de l’association.
« Nous avons consenti des efforts financiers en réduisant le coût des cotisations afin de relancer la machine » ajoutait-il, n’omettant pas de remercier Estelle Fuchs et Johan Fornells, les deux éducateurs pour leur capacité à s’adapter aux différents protocoles qui se sont succédés durant cette période troublée.
Concernant les adultes, la situation est tendue pour ce qui concerne la disponibilité de terrains en période hivernale. « Les créneaux ne sont pas extensibles à Ramonchamp. Nous avons sollicité la commune du Thillot pour obtenir des créneaux » précisait le président « Mais notre demande a été rejetée ».
Côté compétition, après les deux années de vaches maigres qui ont cependant permis quelques confrontations permettant aux équipes du club de maintenir leurs places dans la hiérarchie, le tournoi Eric Grandgirard a vu quelques belle « perf », notamment de la part de Thibaut Lapoirie sur l‘édition 2020 et celle de Valentin Petitjean lors de l’opus 2021. Une édition qui a vu les cours baptisés des noms d’André Georges et Eric Grandgirard.
Concernant le tournoi de Haute Moselle, co-organisé avec le club de Rupt sur Moselle, « Seb » relevait avec le sourire « Qui a vu la participation de Lionel Ollinger, président de la ligue Grand Est, venu tester l’ambiance de notre tournoi. Il n’a pas été déçu, la nuit de repos a été courte ! ».
Un tournoi qui n’en finit pas de grandir puisque, malgré les contraintes sanitaires, 92 compétiteurs étaient sur la ligne de départ qui ont également pu profiter d’une soirée paëlla toute en détente et en convivialité.
Le temps pour Sophie Lapoirie de présenter la situation comptable, et le président évoquait quelques projets à venir : reconduction des tournois, dont celui de Haute Moselle qui sera ouvert aux 2ème série et qui se tiendra une nouvelle fois à Ramonchamp, après le retrait du club Ruppéen, concours de pétanque ouvert aux copains des clubs du secteur et puis les nouvelles tenues dont seront dotés les compétiteurs.
Les élections permettaient à « Seb » de conserver son fauteuil de président, de même que Mickaël Sonzogni celui de vice-président et Sophie Lapoirie celui de trésorière. Zélie Fréchin prend en charge le secrétariat et Xavier Robin fait son entrée au comité. Le président profitait de l’occasion pour adresser ses remerciements à Amaury Crochet qui a rejoint l’équipe pour notamment prendre en charge la « com » sur les réseaux sociaux.
Avant de céder la parole aux personnalités présentes, le président évoquait encore l’identité du club : « Cela fait maintenant 22 ans que nous sommes jumelés avec la commune de Fresse sur Moselle » détaillait-il « Au fil du temps, les courts de Fresse se sont détériorés et n’existent plus aujourd’hui. Je propose donc que le Tennis-Club Ramonchamp/Fresse devienne le Tennis Club Ramonchamp ». Un nouveau titre qui va se voir doter d’un nouveau logo sur lequel Andrés et Alexis « taffent ». « Dédé » Demange rappelait cette association entre les clubs des deux communes, insistant notamment le rôle de Jacques François. De son côté, Hervé Buffe, le président du comité Vosges qui assistait pour la première fois à l’AG du club ramoncenais s’est félicité de la « pêche » du club, déploré la « guéguerre » avec l’Alsace, et annoncé ce qui pourrait prochainement être une première au terme de l’aboutissement du projet e-sport visant à structurer le tennis virtuel. « Un projet qui devra passer par le définition d’un cadre légal » commentait Christophe Naegelen en conclusion de cette réunion qui s’est achevée autour du verre de l’amitié.
Football : vers en rapprochement ASR – CST ?
En réponse au président Fréchin qui avait annoncé l’échec de la tentative d’obtenir des créneaux à la salle omnisports du Thillot durant la saison hivernale, le premier magistrat lançait : « J’ai des contacts à l’heure actuelle avec Jean-Louis Demange pour voir s’il est possible de rapprocher les équipes de football de Ramonchamp et du Thillot. Je lui en parlerai à l’occasion… ».
Retourner au contenu