2022_04_10 Ademat-H Journée Mondiale de la Santé - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
SANTÉ
Journée mondiale de la Santé : l’Ademat-H dénonce « les chasseurs de prime ! »

(7 photos)
« Nous venons de découvrir qu’en toute légalité, un médecin, y compris s’il exerce dans un désert  médical, peut fermer son cabinet et aller exercer dans le désert médical voisin contre une prime de 50 000€ versée par la CPAM. Les deniers publics doivent prioritairement servir à répondre aux besoins de la population, pas à engraisser des cabinets de pseudo experts ou à apporter des compléments de revenus à des professionnels qui n’hésitent pas à se transformer en mercenaires de la santé ». Jean Pierrel, à l’occasion du rassemblement à Remiremont dans le cadre de la Journée Mondiale de la Santé, n’a pas pris de pincettes pour donner son avis concernant l’arrivée annoncée d’un médecin âgé de 63 ans en provenance de Haute Saône à la Maison de Santé de St Maurice. « C’est aussi pourquoi nous réclamons une solution sérieuse pour garantir une présence d’un médecin généraliste à Saint-Maurice: Les médecins du Thillot ne peuvent pas accueillir tous les habitants de Bussang, St-Maurice et Fresse sur Moselle comme le suggère l’ARS, et encore moins se rendre aux urgences de l’hôpital de Gérardmer en cas de besoin » poursuivait-il avant de conclure « Nous demandons une réponse médicale à un besoin urgent, pas une réponse administrative inadaptée ».
Le sujet était de nouveau au cœur de l’intervention de Philippe Spillebout qui n’a pas manqué de remercier publiquement et solennellement le Dr Amoghly pour son implication au sein la Maison de Santé et dénoncé « L’attitude de certaines personnes à son égard. Ses demandes répétées aux autorités et tutelles concernées, pour faire appel à un deuxième médecin, sont restées infructueuses. Il a pris la décision difficile de cesser son activité, car un docteur généraliste, en charge d’un nombre de patients double de la normale, conduit à l’épuisement comme tout humain normalement constitué ».
L’Ademat-H était donc une nouvelle fois au créneau pour répondre à l’appel national et même européen lancé dans le cadre de la Journée Mondiale de la Santé. Plus d'une centaine de personnes ont assisté à ce rassemblement. Malgré le très mauvais temps, 30 personnes avaient pris place dans le car mis à disposition gratuitement par l'Ademat-H pour permettre aux personnes de Haute Moselle rejoindre le rassemblement à Remiremont, parmi lesquelles une grosse délégation du Ménil, majoritairement issues du club des Charmilles avec à sa tête sa présidente Reine Mai.
A l’heure où le conflit en Ukraine et la campagne pour l’élection présidentielle occupent le devant de la scène, l’occasion était belle pour Jean Pierrel de rappeler les exigences des professionnels de santé concernant le renforcement des moyens financiers, un plan de formation pluridisciplinaire et des recrutements immédiats de professionnels, l’arrêt de toutes les fermetures d’établissements et de services et des réouvertures de lits là où cela est nécessaire, de réelles mesures qui garantissent l’accès, la proximité et l’égalité de prise en charge pour toute la population. Plus localement, s’ajoutent les demandes déjà émises de longue date par l’Ademat-H concernant un second IRM, la mise en place d’un service de coronarographie à Epinal, la mise en place de consultations en dermatologie et ophtalmologie à l’hôpital de Remiremont.
Le temps pour quelques élus de prendre la parole, parmi lesquels Jean Hingray sénateur, Dominique Peduzzi président du Pays de Remiremont et de la Comcom des Ballons des Hautes Vosges, Didier Houot président de la Comcom des Hautes-Vosges, Lydie Barbaux, maire de Plombières-les-Bains et la manifestation se disloquait.
Retourner au contenu