2022_04_25 Fresse cérémonie Déportation - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
FRESSE SUR MOSELLE
Des cérémonies de la Déportation en ordre dispersé

(7 photos)
Jeudi au Ménil, samedi à Fresse sur Moselle, dimanche pour les autres communes : les cérémonies marquant le 77ème anniversaire de la fin du système concentrationnaire mis en place par les nazis ont donné lieu à des célébrations en ordre dispersé. A Fresse comme ailleurs, le message rédigé conjointement par la Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP), la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis et l’Union Nationale des Associations de Déportés Internés de la Résistance et Familles (UNADIF-FNDIR) a permis de mettre une nouvelle fois en garde. C’est Pierre Dabrinville qui était chargé de la lecture de ce texte profond à l’importance capitale précisant notamment : « La résurgence d’idéologies porteuses d’exclusions, les tentatives de réécriture de l’Histoire nous font aujourd’hui obligation de poursuivre leur combat et d’entretenir les valeurs qu’ils ont portées, dans un monde marqué par les guerres, la pauvreté, les inégalités, le dérèglement climatique, qui jettent sur les routes d’un exil souvent sans issue et mortifère, des milliers d’êtres humains en détresse. Dans un monde où l’on voit ressurgir le spectre des dictatures, des replis nationalistes et des frontières qui se ferment, l’espoir pour l’avenir réside dans la pérennité de ce combat ».
Une lecture à laquelle succédait un dépôt de gerbe au Monuments aux Morts, auquel était conviée Malory Chevrier, présidente de la Classe 2024 qui avait déjà été sollicitée pour le lever des couleurs en compagnie de Jean-Marie Gérard, vice-président de l’Association des Pupilles de la Nation des Vosges.
Au terme de la cérémonie, pilotée par Régis Thomesse, les invités ont été conviés à un vin d’honneur qui leur permis d’échapper aux caprices pluvieux du ciel.
Retourner au contenu