2022_05_22 St Maurice CM1 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
SAINT MAURICE SUR MOSELLE
Le conseil municipal bichonne les cyclistes
L’occasion de la séance de ce dernier mercredi, Pierre Laplaze a présenté le projet de liaison cycliste entre la voie verte et la RD465 menant au Ballon d’Alsace. Une aubaine pour les nombreux cyclistes permettant de rejoindre les lacets quasi mythiques où ont triomphé des grands de la petite reine lors des passages du Tour de France. Un projet qui ne manquera pas de renforcer la réputation touristique de la commune et qui devrait permettre l’arrivée d’une subvention non attendue de la part du Département, en complément de celle, attendue celle-là, dans le cadre du programme LEADER (Liaison Entre Actions de l’Economie Rurale) piloté par l’Europe. L’édile a ainsi détaillé le projet sur plan qui verra l’installation de sanitaires publics automatiques, une station où il sera possible de laver les vélos et regonfler des pneus (voir plan), l’installation d’une terrasse donnant vue sur le ruisseau de la Feigne et de pupitres informatifs et touristiques, un atelier de réparation de vélos, des tables de pique-nique et de rack pour vélo. Le budget porte sur un montant de 56 321.63 €HT
En bref
Verger arboretum des écoliers : Pierre Laplaze a «également présenté le projet de création d’un verger arboretum des écoliers qui sera situé face aux courts de tennis de la côté de la RN66 (voir photo) et où 8 arbres fruitiers seront plantés par les écoliers avec l’aide l’association « Les Croqueurs de Pommes ». En bout de terrain, un massif floral sera également installé, le tout en partenariat avec le Département et le Pays de Remiremont (PETR).
Démission : Emilie Aubert a fait savoir qu’elle démissionnait de son poste au conseil municipal. Les démarches sont en cours pour trouver un(e) remplaçant(e).
Logement : Le Dr Roy, récemment installé à la Maison de Santé, va bénéficier du logement meublé situé dans le bâtiment de la Poste avec loyer pris en charge par la commune. Cependant, l’installation va être décalée dans le temps afin de lui éviter les nuisances sonores liées à l’installation de la crèche à l’étage.
Emploi : Pauline Parmentier, qui donne pleine satisfaction en tant qu’ATSEM, va être embauchée en CDD, en attendant le devenir du Regroupement Pédagogique Intercommunal qui est toujours dans les tuyaux et la gestion du personnel des écoles de Bussang, St Maurice et Fresse.
SMIBA : la cotisation validée se monte à 6124€ à ce syndicat que pourrait prochainement intégrer le Département des Vosges, sous réserve que la dette de 1.2 million d’Euros soit apurée, opération qui est actuellement en cours.
Roche : le conseil a donné son feu vert à la vente de 12 m3 de roches à Philippe Perry au tarif de 6€/m3.
Non-valeur : la somme de 104.29€ a été passée en créance éteinte
Eclairage public : les édiles ont suivi Thierry Rigollet qui proposait de ne pas transférer la compétence éclairage public au SDEV (Syndicat Départemental d’Electricité des Vosges). « Nous voulons prendre le temps de mesurer le pour et le contre, suite aux travaux engagés, notamment le long de la RN66 » précisait le maire.
Farandole : le conseil a validé la reconduction des conventions avec la Farandole concernant le centre aéré et la cantine pour lesquels la commune verse 5 € par jour et par enfant pour le premier et 3€ par repas pour la seconde « Qui met le repas à 0.55€ pour les familles » précisait le premier magistrat. A propos de la cantine, Damien Kuntz interrogeait sur la possibilité d’intégrer des ingrédients bio produits en local dans les menus. Le maire répondait que la cantine était régie par une réglementation précise. Argument que complétait Pierre Laplaze en évoquant les potentielles difficultés des producteurs locaux à fournir de telles quantités de produits.
Assainissement : les élus ont validé le principe de mutualisation des études concernant le schéma directeur d’assainissement, obligation en vue du transfert de la compétence à la Comcom au 1er janvier 2026.
Tertre : les travaux de réseau sec des 4 parcelles de la rue du Tertre ayant été pris en charge par la commune, le coût des travaux sera refacturé, avec leur accord préalable, à hauteur de 2624.62 € par parcelle à leurs propriétaires respectifs.
Actes : les communes de moins de 3500 habitants peuvent se contenter de diffuser les actes par le biais d’internet. Le conseil a suivi le maire pour que ces actes soient toujours accessibles au format papier sur le panneau extérieur de la mairie.
Eglise : dans le cadre de la Nuit des Eglises, programmée le jeudi 30 juin, Pierre Laplaze a fait adopter une convention permettant le prêt à titre gratuit d’un projecteur afin d’éclairer la rosace de l’église. Les essais ont été faits. Il poursuivait en précisant que, suite à la visite en date du 16 mat dernier de la représentante de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), le mobilier de l’église « Notre Dame des Neiges »  fera l’objet d’une inscription au patrimoine. L’élu en a profité pour détailler le dossier qui intègre un historique complet de l’église.
Délégations : Thierry Rigollet informait le conseil de l’arrivée d’une subvention attendue de 6 594€ concernant la seconde tranche des travaux de requalification de la RN66.
Jumelage : le maire rappelait l’arrivée des hôtes de Ste Paterne le jeudi 26 mai et le pot d’accueil à 17h30 à la SMA.
(à suivre)
Retourner au contenu