2022_05_31 St Maurice Jumelage - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
SAINT MAURICE SUR MOSELLE
Jumelage : un hymne à l’Amitié

(21 photos)
Depuis le 9 juin 2006, St Paterne, commune du Nord de la Sarthe, devenue St Paterne – Le Chevain, entretien des liens privilégiés avec St Maurice sur Moselle, à l’initiative de son ancien maire Jean-Luc Girard, disparu il y a 9 ans maintenant. Des liens à peine distendus par la longue attente provoquée par la crise sanitaire et qui ont fait que beaucoup ont rongé leur frein dans l’attente des retrouvailles. Après quatre années de disette, 31 membres de l’association sarthoise n’ont pas caché leur enthousiasme en s’installant dans le bus qui, après une pause touristique leur permettant de visiter une cave en Champagne – et faire quelques achats – est arrivé dans la cité jumelle jeudi en fin d’après-midi. De nombreuses et chaudes embrassades ont salué ce moment, prouvant à l’évidence que le temps n’a que peu d’influence sur la profondeur de l’amitié qui lie les St Paternais et les Fremis. L’ambiance, autour du repas et la soirée dansante ayant pour cadre le Calice était donc joyeuse et conviviale au possible.
Après une bonne nuit de repos, les protagonistes se retrouvaient pour une journée alsacienne avec, au menu, la visite de l’écomusée d’Ungersheim et une plongée dans le temps pour faire connaissance avec les anciennes pratiques du secteur.
Le temps fort de cette visite se concentrait samedi matin, avant un moment repas et détente au Ballon d’Alsace, pour la plantation d’un arbre de l’Amitié.
Un acte éminemment symbolique, auquel nombreux sont ceux qui ont tenu à prendre le manche de la pelle pour reboucher le trou creusé par une petite équipe quelques jours avant : les deux présidents Félix Laplaze et Francis Marie, bien évidemment, mais aussi Thierry Rigollet et Patrick Dahl représentant le maire St Paternais, Michel Mercier ancien premier magistrat de St Paterne et de nombreux membres des deux comités de jumelage, dont ces trois qui ont jeté quelques poignées de terre normande aux racines de ce chêne rouge d’Amérique qui a rapidement pris sa place à deux pas de la Fourmi géante à l’entrée de la commune, faisant ainsi écho à l’érable planté à St Paterne en 2020.
Une cérémonie placée sous le double signe de l’émotion avec un hommage multiple à l’initiateur de ces belles rencontres et de l’humour avec ce trio qui, dans le plus grand secret, est arrivé en tenue d’église pour bénir cet arbre dans de grands éclats de rires.
Le temps de quelques petits mots des « officiels » au sein desquels les mots plaisir et amitié sont revenus en boucle, et Patrick Dahl sortait les cubitainers de jus de pomme fabriqué par les enfants sarthois pour un pot de l’amitié, le bien nommé.
Les St Paternais sont remontés dans le bus les ramenant chez eux, la tête à nouveau pleine de beaux souvenir avec la promesse de la visite des Fremis l’an prochain.
Retourner au contenu