2022_06_29 Zélia Karaté - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT – RAMONCHAMP
Zélia : une guerrière !
Ne vous y fiez pas ! Derrière son visage d’ange se cache une guerrière. Ce dernier mot est celui emprunté par Alexis Fréchin, l’entraineur du club de karaté Kyokushin que Zélia Genet a intégré depuis 5 saisons. « Elle a le profil d’une combattante » ajoute-t-il « Pas forcément intéressée par les aspects très techniques des katas, mais dès qu’elle entend « hadjimé » marquant le début d’un combat, elle n’est plus la même ! ». Ce tempérament, Zélia l’a récemment mis à profit pour sortir vainqueur d’un tournoi « open » à Colmar. Une victoire éclair qu’elle commente avec un large sourire : « Le combat se fait normalement en 3 rounds d’une minute 30. J’ai marqué un ippon au bout de 40 secondes ! ». Une victoire qui n’a pas manqué de mettre en ébullition les autres membres de la délégation thillotine qui n’ont pas ménagé leurs encouragements à la jeune karatéka, Alexis devant se cantonner à une attitude aussi neutre que possible, étant présent à ce tournoi en tant qu’arbitre… Est-il nécessaire de préciser, qu’intérieurement…
Toute la famille embarquée !
La rencontre de Zélia avec le karaté kyokushin remonte au temps où la commune de Ramonchamp, comme tant d’autres, proposait des activités dans le cadre des NAP (Nouvelles Activités Pédagogiques). « J’étais à la recherche d’une activité sportive » raconte-t-elle « J’ai pu découvrir la discipline avec Pascal Leduc ».
Une révélation pour la jeune fille, débordante d'énergie et au tempérament bien trempé qui décide donc, avec l’accord de ses parents, de rejoindre le dojo de la salle omnisport du Thillot pour y suivre les enseignements d’Alexis Fréchin.
Et depuis, la jeune ramoncenaise scolarisée en classe de 5ème au collège Jules Ferry du Thillot a embarqué son père Eric et sa sœur Lina qui, aujourd’hui portent également le kimono. « Maman a préféré s’orienter vers la body-combat, également pris en charge par Alexis » se marre-t-elle. Une famille à ne pas trop chatouiller…
Retourner au contenu