2022_07_04 Le Thillot CST - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
Le CST sur la voie du renouveau
Après des années galère, le Club Sportif Thillotin semble vouloir sortir de la spirale infernale qui l’a entrainé vers le fond depuis quelques temps et s’en donner les moyens.
Et les raisons d’y croire sont multiples, qui ont été abordées à l’occasion de l’assemblée générale qui s’est tenue au stade Grosjean ce dernier samedi.
Fruit d’un travail patient en profondeur d’un trio composé de « Nanou » Demange, « Miguel » Petitjean et « Bouri » Albeyrak qui, contre vents et marées, s’est battu pour permettre au CST de ne pas sombrer corps et âme, ils sont allés chercher de nouveaux membres pour rejoindre le comité, base d’une restructuration en profondeur.
Ce sont ainsi sept nouveaux dirigeants qui intègrent l’instance décisionnelle du club : Carlos De Jesus, « Nanou » Demange, Gilles Didier, Christian Lambert, Claude Leal, Raphaël Magnien et Thierry Tisserand.,
Ils ont de plus reçu un accord plein et entier d’Amadou M’Bodji pour prendre les fonctions d’entraineur au terme d’entretiens mettant en évidence une belle convergence de vues sur le projet de la nouvelle équipe, mettant ainsi fin au long calvaire pour trouver un « coach » …
Le projet du CST s’articule autour d’un jumelage avec les clubs de Rupt sur Moselle et Le Ménil, eux même déjà fusionnés depuis l’an dernier. Une rencontre s’est tenue récemment au Ménil avec les responsables des trois clubs et les municipalités qui ont permis de valider ce projet qui reste bien évidemment à approfondir. D’ores et déjà, des bases ont été jetées, permettant d’engager au minimum deux équipes jeunes dans les championnats sous la bannière des trois clubs. Côté seniors, le nouvel entraineur a détaillé l’effectif, qui avoisine quelques 18 joueurs, sur lequel il compte s’appuyer pour repartir de l’avant. Après la saison catastrophique de l’an dernier qui a vu les « rouges et blanc » boire le calice jusqu’à la lie en se prenant des « branlées » en première partie de championnat, comme le confessait Miguel, l’espoir est de mise, d’autant que la fin de la saison dernière s’est révélée moins calamiteuse.
Et si le jumelage est sur la bonne voie, les discussions permettaient de mettre en lumière un objectif de fusion des trois clubs à échéance d’une année peut être… Un projet qui pourrait être conduit par Raphaël Magnien pressenti pour prendre très prochainement la présidence du club.
Retourner au contenu