2022_08_04 St Maurice 30ème course dans la boue - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
SAINT MAURICE SUR MOSELLE
Course dans la boue : une trentième édition de feu

(55 photos)
Ce dernier week-end, la vallée des Charbonniers a résonné une nouvelle fois des vrombissements de moteurs survitaminés, hurlants pour venir à bout de la fosse de boue de 81.8 mètres grasse à souhait. Et ce pour la trentième fois ! Un show mécanique bien huilé qui a comblé de plaisir les quelques 3500 spectateurs enregistré durant ces deux jours, qu’annonçait avec un large sourire David Dieudonné, l’heureux président du Moto Club RN66 aux commandes de cette manifestation incontournable pour les adeptes des sports mécaniques déjantés. Un rendez-vous tout aussi débridé que les machines se succédant sur la ligne de départ, mettant en œuvre des trésors d’imagination associés à un savoir-faire de dingues, permettant de présenter des engins les plus improbables.
A l’occasion de cet anniversaire de la manifestation trentenaire, outre les quelques 130 pilotes qui ont assuré le spectacle, l’équipe du Moto Club RN66 avait tenu à mettre en avant les anciens présidents : Denis Bochet et Alain Noël, mais aussi les membres du comité, les partenaires à tous les niveaux : mairie de St Maurice, sponsors, propriétaires des terrains mis à disposition et les membres de l’imposante équipe de bénévoles invités à se retrousser les manches pour faire en sorte que ce week-end soit pleinement réussi.
A l’occasion de cette 30ème, la soirée de samedi, articulée autour d’un repas cochon de lait associé à un concert rock animé par les Alsaciens d’ « Openbach » et les Mosellans « Just a Fake » a fait le plein et a bien raccourci la nuit de nombreux spectateurs et pilotes.
Le record de "Nono" chatouillé, mais pas battu
Côté micro, l’ambiance était assurée, elle aussi de façon débridée et déjantée, par Stéphane, animateur de choc à la verve aussi intarissable qu’exempte de toute censure, qui a cependant partagé le micro avec Michel, qui s’occupait lui aussi avec talent du micro avant de lui céder il y a 8 ans.
Sur la ligne, les départs se sont donc succédés avec rythme, permettant aux pilotes de se laisser aller à une nouvelle dose d’adrénaline et aux spectateurs de frissonner lors des chutes en moto, quelques fois spectaculaires, toujours sans gravité (l’équipe de la Sécurité Civile veillait au grain pour le cas où…), certains affrontant la boue avec un sens de l’équilibre… très personnel !
Des péripéties « en veux-tu, en voilà ! » filmées avec soin par Julien et son drone qui a survolé la gangue de boue pour enregistrer des vidéos de choix qu’il va mettre à disposition des organisateurs. Des séquences qui pourront faire état de l’immense « perf » de Lucas Bochet qui s’affranchissait de l’obstacle en 4’ 61 !, mais qui était battu d’un centième de seconde quelques minutes plus tard par Donovan Gérard, sans pour autant parvenir à mettre au placard les 4’36 établies par « Nono » il y a quelques années maintenant.
Le temps de quelques jeux avec les spectateurs et le final était lancé avec la course épique de coureurs qui tentaient de venir à bout de la mare de boue. Un moment une nouvelle fois totalement déjanté, avant les podiums officiels.
Retourner au contenu