2022_08_08 Haute Moselle une nature à préserver - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
HAUTE MOSELLE
Une nature à préserver collectivement
Devant la grande carte à dominante verte épinglée sur un mur de la salle de réunion au siège de la Comcom, Sophie Oberbach se veut démonstrative. « Tout ce qui est en vert concerne les zones boisées » détaille-t-elle « Ces zones abritent des lieux qui ont su rester sauvage et sont d’une grande richesse en biodiversité ». Les habitants de la Haute Vallée de la Moselle connaissent très majoritairement ces lieux où il fait bon se balader, se ressourcer au contact d’une nature abondante et diversifiée. Aujourd’hui, face à la menace générée par l’activité humaine, cette biodiversité, essentielle au maintien d’un équilibre fondamental y compris pour les êtres humains, est au centre des préoccupations de différentes institutions. A la Comcom, Sophie a été embauchée sur un poste cofinancé par le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges afin de réaliser un ABC, acronyme facile à mémoriser signifiant Atlas de la Biodiversité Communale. « L’enjeu est simple » poursuit-elle « Il s’agit de répertorier un maximum d’espèces, tant au niveau de la faune que de la flore afin d’avoir un état des lieux aussi précis que possible et le comparer avec des études du même genre ayant été faite auparavant pour en mesurer l’évolution et – le cas échéant – proposer des pistes d’actions permettant de conserver – voire rétablir – un équilibre essentiel ».
Car contrairement à ce que l’on pourrait être amené à croire, tout n’est pas parfait et certaines évolutions posent nécessairement question, comme la conquête qui semble  inarrêtable de la renouée du Japon qui encombre de nombreux lieux, notamment le long des rivières, la baisse importante des populations de chauves-souris, ces insecticides naturels qui consomment de grandes quantités d’insectes chaque nuit ou encore la diminution importante du nombre d’oiseaux et d’abeilles…
En attente de propositions de sorties
C’est donc à un travail en profondeur que s’est attaquée la chargée de mission.
Une tâche pour laquelle elle mise sur l’implication de la population. « J’ai récemment présenté le projet au cours de réunions d’information dans chacune des huit communes du territoire de la Comcom » précise-t-elle « Le public n’est pas venu en grand nombre, mais ceux qui étaient présents étaient très intéressés ».
Une dynamique que Sophie entend bien non seulement entretenir, mais également développer.
Les amoureux de la nature, qu’ils soient promeneurs occasionnels ou invétérés, photographes passionnés de faune et de flore, pêcheurs, chasseurs... ne manquent pas sur le secteur qui devraient être intéressés par ce projet qui se rapporte à ce bien commun qu’est leur environnement naturel « Je souhaite que certaines personnes habitant (ou non) la Comcom proposent des sorties que je co-construirai avec lesdites personnes. Si personne ne se manifeste, il n’y en aurait pas » détaille-t-elle.
De même, l’avancement de ce dossier fera l’objet de réunions afin de présenter les derniers résultats et échanger avec le public. « Ces réunions se feront cette fois au niveau de la Comcom » ajoute-t-elle avant de conclure « Il est important que cet inventaire soit celui des habitants, qu’ils puissent être force de propositions pour des actions à mettre en œuvre ».
Contact Sophie Oberbach
au 03 29 61 93 55 ou email à :
paysage@cc-ballonsdeshautesvosges.fr
Retourner au contenu