2022_08_18 Le Thillot ferme de la Comté - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

www.le-thillot.com

L'@ctualité quotidienneen Haute Moselle

www.le-thillot.com
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
Mélissa et « Benji » : la mise en valeur de l’animal

(4 photos)
« En 2018, j’ai obtenu mon BAC gestion – comptabilité, mais cela ne me réjouissait pas vraiment d’en faire mon activité professionnelle » Mélissa Lambert jette un coup d’œil satisfait dans le rétroviseur de ces dernières années qui l’ont fait bifurquer vers le monde agricole. A ce moment, l’idée de créer une exploitation agricole germe déjà dans sa tête, soutenue par Benjamin, son mari qui a racheté en cette même année 2018, l’ancienne ferme Perry au bout du chemin de la Comté, en contrebas de la route menant vers le col des Croix. Une ferme à laquelle sont adossés 2ha de terrains qui ont été complétés par une vingtaine d’autres hectares liés à la propriété et parcelles louées à la commune. Un époux qui bénéficie déjà d’une belle expérience familiale dans le secteur agricole. Enthousiaste, Mélissa entreprend une formation de trois années. « Notre projet consistait à la création d’une activité en boucherie charcuterie visant à honorer l’animal par des processus de transformation valorisant cette production animale » confie-t-elle avec une belle détermination.
Deux années de formation en boucherie et une autre en charcuterie, et la voilà apte, dans son labo tout neuf installé par « Benji », à prendre en charge la transformation de la viande issue du cheptel que le couple a constitué
Vente directe à la ferme
« Nous disposons actuellement d’une quinzaine de bovins de race Limousine, croisée Vosgienne – Limousine et Salers » détaille « Benji « De plus, nous avons cinq porcs qui nous permettent de diversifier notre production ». Des animaux aux petits soins du jeune duo « Nous nous préoccupons de leur confort avant le nôtre ! » assure Mélissa en souriant. C’est ainsi que les jeunes agriculteurs proposent une carte alléchante de viandes (voir photo) exemptes de ces produits tant décriés comme le nitrite de sodium que les scientifiques mettent aujourd’hui en relation avec certains type de cancers. Produire, c’est bien. Encore faut-il vendre ! « Benji » en fin bricoleur, après avoir créé un laboratoire de transformation en prenant bien évidemment en compte les nombreuses normes, a également construit un petit local sympa à souhait pour la réception des clients et la vente directe en circuit court. Un lieu dans lequel a été installé un imposant four. « Nous avons le projet de proposer dès juin 2023 des soirées à thèmes » explique Mélissa « Des soirées autour de flammeküches, fumé vosgien, barbecue… que le public pourra déguster sur des tables qui seront installées dans le pré voisin, offrant un paysage naturel de choix ».
Contact : 06 95 37 23 70 ou 06 83 96 61 93
Email : fermedelacomtelambert@outlook.fr
Retourner au contenu